•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : le Cirque du Soleil obligé de suspendre son spectacle en Chine

Trois femmes posent en costume noir et blanc.

Des acrobates du Cirque du Soleil en Chine

Photo : afp via getty images / ED JONES

Radio-Canada

Les représentations du premier et unique spectacle permanent du Cirque du Soleil en Chine sont annulées jusqu’à nouvel ordre. En effet, les autorités chinoises ont interdit toutes les activités intérieures rassemblant plus de 100 personnes afin de contenir l'épidémie de coronavirus qui sévit dans le pays.

Comme acteur responsable, c’est la chose à faire. C’est un geste préventif des autorités chinoises et c’est important de bien collaborer [avec elles], a commenté Daniel Lamarre, le PDG du Cirque du Soleil, au micro de Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l’émission Le 15-18.

Rien à signaler pour le moment

Lancé l’an dernier, le spectacle Un monde fantastique est donné cinq jours par semaine à Hangzhou. Cette ville, où vivent près de 10 millions de personnes, est située au sud-est de Shanghaï et à plus de 700 kilomètres de Wuhan, où le coronavirus a fait son apparition en décembre dernier.

Hangzhou est loin du foyer de l’épidémie, mais dans le contexte actuel, il vaut mieux être plus prudent que moins.

Daniel Lamarre, PDG du Cirque du Soleil

Présentement, aucun athlète du Cirque du Soleil en Chine ne présente de symptômes de contamination par le coronavirus, selon Daniel Lamarre.

On a notre propre personnel médical [sur place]. C’est certain que, depuis quelques jours, il est encore plus alerte et agit de façon extrêmement préventive.

Daniel Lamarre, PDG du Cirque du Soleil

Pas de rapatriement des équipes prévu

Pour l’instant, le Cirque du Soleil souhaite que ses athlètes et son personnel technique restent à Hangzhou, car il espère que l’interdiction sera bientôt levée.

Selon comment la situation va évoluer au cours des prochains jours, on verra s’il y a lieu et si on peut ramener les gens chez eux, a-t-il précisé.

Pour le moment, on prend soin de notre personnel qui est en place et on collabore avec les autorités, a-t-il ajouté.

Des débuts en Chine

La Chine constitue un nouveau marché pour le Cirque du Soleil. Selon Daniel Lamarre, sa création Un monde fantastique a été plutôt bien accueillie par le public chinois.

Les gens sont impressionnés par l’ampleur du spectacle, ils n’avaient encore jamais vu ça, a-t-il dit, en précisant qu’Un monde fantastique est une production aussi grosse que et O, que le Cirque du Soleil présente de manière permanente à Las Vegas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Arts de la scène

Arts