•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'accréditation obligatoire pour les guides à motoneige bien accueillie en Abitibi-Témiscamingue

Un motoneigiste circule sur un sentier.

Les guides de tourisme d'aventure devront désormais suivre une formation obligatoire au Québec.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Émilie Parent Bouchard

L'annonce de la ministre du Tourisme de mettre en place des normes plus serrées pour encadrer l'utilisation des véhicules hors route dans un contexte touristique est bien accueillie en Abitibi-Témiscamingue.

Caroline Proulx a annoncé ce matin qu'une accréditation «Qualité et Sécurité», qui implique des formations obligatoires pour les guides d'aventures et les touristes, allait être obligatoire pour l'obtention de financement de Québec.

Elle a mandaté Aventure écotourisme Québec pour encadrer les entreprises dans le secteur du tourisme d'aventure.

Cette annonce survient deux jours après la disparition de cinq touristes et la mort de leur guide lors d'une excursion de motoneige au Lac-Saint-Jean.

Même si la région n'est pas à l'abri des tragédies comme celle survenue au Saguenay-Lac-Saint-Jean mardi, la directrice de Tourisme Abitibi-Témiscamingue explique que les clientèles qui viennent dans la région pour la motoneige sont généralement des habitués de ce sport.

Stéphanie Lamarche indique par ailleurs que la plupart des organisations qui proposent des forfaits d'aventure dans la région sont déjà affiliées à Aventure écotourisme Québec.

Aventure écotourisme Québec travaille de façon très intense à l'accréditation des guides en kayak d'eau vive, kayak de mer, etc. descente en rafting. Quand on promeut une entreprise qui le fait, c'est sûr qu'on s'assure qu'elle est accréditée, que les guides ont été accrédités et formés et que le renouvellement a été fait. Aventure écotourisme, c'est d'abord et avant tout ça son rôle, et on est tellement content de les avoir, assure-t-elle.

Un guide surpris

Camp de base Abitibi, qui se spécialise dans l'escalade et la randonnée, est déjà membre d'Aventure écotourisme Québec.

Son président Philippe Larouche est d'ailleurs surpris que l'affiliation à cet organisme ne soit pas déjà obligatoire.

En Ontario, je sais que ça existe depuis longtemps, j'ai un brevet pour pouvoir travailler en Ontario avec des VTT. Pour l'instant, ce n'est vraiment pas dans mes créneaux, mais c'est peut-être un certificat que j'irais chercher quand même avec Aventure écotourisme si jamais ils offrent la formation. Je vais probablement aller la chercher, indique-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Tourisme