•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fracturation hydraulique à l'origine d’un tremblement de terre en Alberta

Plan serré de travailleurs s'activant sur le site d'un puits de gaz naturel en Colombie-Britannique.

La fracturation hydraulique est une technique qui consiste à injecter sous la terre un mélange d’eau et de produits chimiques à haute pression pour briser des couches rocheuses.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le tremblement de terre qui s’est fait sentir dans le centre de l’Alberta au printemps dernier a été causé par la fracturation hydraulique, selon une enquête des autorités de réglementation.

Dans leur rapport, les chercheurs de l’Alberta Geological Society et de l’Agence de réglementation de l’énergie (AER) concluent que les deux tremblements de terre survenus près de Red Deer à environ un an d’intervalle ont été causés par la fracturation hydraulique dans le secteur.

Le premier dont fait mention le rapport a eu lieu le 19 mars 2018, et le deuxième, le 2 mars 2019.

Le tremblement de terre de 2018 était d’une magnitude de 3,13, et les secousses ont été ressenties par quelques personnes. Celui de 2019 a atteint 4,18. Ce tremblement de terre a endommagé des maisons à Red Deer et causé des pannes d’électricité à quelques endroits à Sylvan Lake, rappelle le rapport.

Son épicentre était situé à environ 12 km au sud de Sylvan Lake, un endroit où les activités sismiques sont normalement rares.

L’entreprise pétrolière et gazière de Calgary Vesta Energy a signalé le tremblement de terre à l’AER. Cette dernière lui avait alors demandé de cesser ses activités de fracturation hydraulique pour protéger le public et l’environnement.

L’AER avait de plus sommé Vesta Energy de présenter un plan dans le but d’éliminer ou de réduire toutes les secousses sismiques découlant de ses activités à l'avenir.

Le rapport d’enquête jeudi recommande la tenue d'une analyse concernant l'augmentation des tremblements de terre due à la fracturation hydraulique plus poussée.

La méthode de fracturation hydraulique

La fracturation hydraulique est une méthode pour extraire le gaz naturel. Une substance liquide est injectée sous haute pression dans un puits pour fissurer les roches entre lesquelles le gaz est retenu.

Durant les dernières décennies, cette pratique a été liée à la plupart des importants tremblements de terre en Alberta et en Colombie-Britannique. Aux États-Unis, des personnes ont même poursuivi des entreprises pétrolières et gazières en raison de blessures et de dommages subis dans leur maison causés en raison des tremblements de terre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Industrie pétrolière