•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les enseignants franco-ontariens intensifient leurs moyens de pression

Rémi Sabourin, le président de l'AEFO, annonce une grève du zèle.

Rémi Sabourin, le président de l'AEFO, annonce une grève du zèle.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (AEFO) compte intensifier ses moyens de pression dès le 28 janvier.

Selon un communiqué rendu public par le président de l’AEFO Rémi Sabourin, le syndicat indique vouloir passer à la phase 2 de ses moyens de pression.

Rémi Sabourin estime que cette intensification des moyens de pression se fait en raison des attaques envers les droits et les acquis des membres et des coupes touchant les conditions d'apprentissage des élèves.

Le syndicat qui représente environ 12 000 enseignants francophones en Ontario mène présentement une grève du zèle qui affecte les tâches administratives qu’effectuent les enseignants à l’école.

L'AEFO indique qu'elle mettra en ligne les nouvelles consignes encadrant la grève du zèle vendredi à 10 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !