•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Biathlon : Fabien Claude dédie un podium à son père disparu en motoneige

Fabien Claude lors d'une épreuve de Coupe du monde

Fabien Claude

Photo : Getty Images / Millo Moravski/Agence Zoom

Radio-Canada

Le Français Fabien Claude a dédié son premier podium en carrière en Coupe du monde de biathlon — une troisième place à l'individuel de Pokljuka, en Slovénie — à son père disparu dans l'accident de motoneige survenu au lac Saint-Jean, mardi.

Fondant en larmes après sa performance, Fabien Claude, accompagné de son frère aîné Florent, lui-même biathlète mais représentant la Belgique, a offert sa troisième place à son père Gilles, 48 ans, qui est au nombre des cinq motoneigistes disparus.

Il y a eu un tragique accident au Canada pour mon père. Ce podium est pour lui. Je suis sûr qu'il est fier de nous et je suis fier de ce que j'ai fait aujourd'hui. Le but n'était pas forcément le résultat, c'était de rendre un hommage et faire du mieux possible, a indiqué Fabien Claude au micro de la chaîne L'Équipe.

Le Norvégien Johannes Boe a remporté l'épreuve devant les Français Martin Fourcade (2e) et Fabien Claude (3e).

Je suis fier de Fabien et fier de l'équipe. On avait à coeur de faire ça pour lui, pour sa famille. Des fois, (une course), c'est beaucoup plus que du sport, a confié le compatriote Martin Fourcade, à L'Équipe.

Jeudi, les équipes de recherche étaient toujours à pied d'œuvre afin de retrouver cinq Français dont les motoneiges ont plongé dans les eaux du lac Saint-Jean, près de Saint-Henri-de-Taillon.

Les policiers sillonnaient quant à eux les berges dans l'espoir de trouver les touristes manquant à l'appel.

Des hélicoptères des Forces armées canadiennes et de la Sûreté du Québec (SQ) collaboraient également aux recherches.

Avec les informations de l'AFP

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Biathlon