•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Smashing Pumpkins : 21 chansons en banque pour un album « assez différent »

Le chanteur s'adresse à la foule guitare en main et doigt dans les airs.

Billy Corgan sur scène lors d'un concert à Inglewood, en Californie, le 8 décembre 2018

Photo : Getty Images pour Kroq/Entercom / Kevin Winter

Charles Rioux

En entrevue au 102.9 The Buzz, une station de radio basée à Nashville, le chanteur des Smashing Pumpkins, Billy Corgan, a affirmé qu’il avait déjà 21 chansons en banque pour le prochain album du groupe, et que ce dernier serait « assez différent » de ce à quoi il a habitué son public.

En 2018, les Smashing Pumpkins se réunissaient sur scène pour la première fois en 18 ans, sans la bassiste D’Arcy Wretzky, pour faire la promotion de leur 10e album, Shiny and Oh So Bright Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun., soulignant au passage les 30 ans de carrière de la formation originaire de Chicago.

Depuis, Billy Corgan n’a visiblement pas chômé. En plus d’un album solo lancé en novembre dernier, Cotillions, il a passé la dernière année à travailler sur le 11e opus du groupe qu’il a fondé en 1987, aux côtés de James Iha, Jimmy Chamberlin et D’Arcy Wretzky. On sait pour le moment peu de choses sur l’album, mais le chanteur et compositeur principal du groupe affirme qu’il a préparé quelque chose de neuf.

[L’album] comprend présentement 21 chansons. Je travaille dessus depuis plus d’un an. C’est assez différent, dans le bon sens, je crois. Toutes les personnes qui l’ont entendu l’aiment beaucoup, alors c’est un bon signe.

Corgan a également admis avoir eu une période un peu plus difficile avant de retrouver l’inspiration.

J’ai eu une sorte de crise spirituelle il y a quelques années [pendant laquelle] je n’étais plus vraiment sûr de vouloir faire de la musique. Ce n’est pas que je détestais la musique, mais je ne comprenais plus à quoi ça pouvait bien servir. Ça devenait très compliqué alors que ça ne devrait pas l’être. En fait c’est très simple.

C’est une série de concerts dans de petites villes américaines, principalement dans le sillon de la route 66, qui lui ont permis de remettre les choses en perspectives et de retrouver le goût à la chose.

Je me sens à nouveau super motivé, ce que j’attribue entièrement à ces voyages. Ils ont ravivé la flamme en moi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Musique

Arts