•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tourisme d'aventure : Québec imposera une formation aux guides et aux touristes

Un motoneigiste circule sur un sentier.

C'est de cet endroit, à Saint-Michel des Saints, dans Lanaudière, que le groupe de touristes français et leur guide est parti pour le lac Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les entreprises de tourisme nature et d’aventure qui désirent conserver l’aide financière de Québec devront désormais détenir une accréditation « Qualité et Sécurité ». Une formation obligatoire pour les guides et les touristes sur les véhicules hors route est aussi en préparation.

Deux jours après la disparition de cinq touristes et de la mort de leur guide qui prenaient part à une excursion de motoneige au Lac-Saint-Jean, la ministre québécoise du Tourisme, Caroline Proulx, a décidé d’accélérer le processus d’encadrement du tourisme d’aventure au Québec.

Mme Proulx a annoncé jeudi matin que toutes les entreprises qui offrent du tourisme nature et d’aventure qui voudront bénéficier d’une aide financière de son ministère devront désormais obtenir une certification Qualité et Sécurité délivrée par Aventure écotourisme Québec.

Cette accréditation en 60 points comprend notamment des formations, des vérifications des cartes de compétence et des inspections des installations et du matériel utilisé par ces entreprises.

Le ministère du Tourisme versera une somme de 200 000 $ à Aventure écotourisme Québec afin qu’elle complète rapidement et efficacement l’accréditation Qualité et Sécurité des entreprises de ce secteur.

Cet argent servira entre autres à faire l’inventaire des entreprises non accréditées, une campagne de sollicitation, l’accompagnement des entreprises pour la mise en place de processus pertinents ainsi que la visite finale d’attestation de Qualité et Sécurité, a précisé la ministre.

Au moins 135 entreprises détiennent actuellement cette certification au Québec. Celles qui voudront s'en prévaloir disposeront d'une période de transition pour éviter de perdre leur financement public.

Formation obligatoire pour les guides et les touristes

Caroline Proulx s'adresse aux journalistes.

La ministre du Tourisme du Québec, Caroline Proulx, a annoncé que les entreprises de tourisme nature et d'aventure devront détenir une accréditation Qualité-Sécurité pour obtenir de l'aide financière de son ministère.

Photo : Radio-Canada

Les guides qui dirigent des excursions en véhicules hors route (motoneiges et tous les véhicules tout-terrain) devront bientôt avoir suivi une formation obligatoire pour exercer leurs activités, a déclaré la ministre Proulx, qui affirme avoir approché le ministère des Transports en ce sens.

Plus encore, les touristes louant des véhicules hors route devraient également suivre une formation obligatoire avant de partir en excursion.

Je peux annoncer aujourd’hui au nom du gouvernement du Québec, avec l’appui du ministre des Transports, François Bonnardel, notre volonté de rendre obligatoire la formation pour tous les guides en véhicules hors route et pour tout touriste faisant de la location auprès d’une entreprise.

Caroline Proulx, ministre du Tourisme du Québec

Les excursions en motoneige, l’escalade, le canot, le kayak de mer sont des façons très appréciées de profiter des beautés naturelles du Québec. Ces activités doivent toutefois être rigoureusement encadrées pour assurer la sécurité des amateurs de plein air, qu’ils soient du Québec ou d’ailleurs dans le monde, a expliqué Caroline Proulx.

Le ministère du Tourisme, qui travaillait déjà sur un projet d’encadrement du tourisme d’aventure, affirme avoir accéléré le processus à la suite de la disparition de cinq touristes et de leur guide mardi soir sur une partie du lac Saint-Jean.

Les modalités de ces formations obligatoires sont toujours à déterminer, mais le ministère du Tourisme désire éviter que ces obligations aient un effet trop dissuasif pour ne pas nuire à cette florissante industrie au Québec.

Les clubs quads offrent leur aide à Québec

La nouvelle a été bien accueillie à la Fédération québécoise des clubs quads qui estime qu’il est très important que les entreprises de tourisme et d’aventure se conforment à l’accréditation.

La Fédération ajoute qu’Aventure Écotourisme Québec pourra compter sur son aide pour mener à bien les démarches de certification auprès de nouvelles entreprises.

L’organisme, qui forme chaque année plus de 1600 conducteurs de quad, entend également collaborer avec Québec à la mise en oeuvre de la formation qui devra être donnée aux guides.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tourisme

Politique