•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mélanie Éthier ne sombre pas dans l’oubli

La photo de Mélanie Ethier et le numéro de téléphone de Crime Stoppers figurent sur un panneau géant près de la route 11.

Une enseigne demandant l’aide du public pour retrouver Mélanie Ethier fait partie du paysage le long de la route 11 au sud de New Liskeard.

Photo : Radio-Canada / Martine Laberge

Radio-Canada

La Police provinciale de l’Ontario dit travailler sans relâche pour tenter d’élucider des disparitions comme celle de cette adolescente du Témiscamingue ontarien.

Le corps policier vient de lancer trois vidéos qui jettent un regard sur des cas non résolus d’homicide et de personnes portées disparues.

Parmi les trois vidéos, l’on compte Mélanie Éthier de New Liskeard, portée disparue depuis 23 ans.

Trois photos en noir et blanc d'une jeune fille, une adolescente et une femme.

Les trois vidéos présentées par la PPO visent à raviver la mémoire de personnes qui pourraient savoir quelque chose sur la disparition de Mélanie Éthier notamment.

Photo : Police provinciale de l’Ontario

L’adolescente de 15 ans revenait à pied de chez une amie au petit matin le 29 septembre 1996 et n’a jamais été revue depuis.

La vidéo montre les coulisses de l'enquête dans l’espoir de faire ressurgir certains faits et souvenirs auprès du public.

Elle explique où cherche la police quand il n’existe aucune trace et comment les enquêteurs demeurent motiver pour résoudre le dossier.

Quelqu’un, quelque part, sait quelque chose.

Police provinciale de l’Ontario

Les deux autres vidéos parlent du cas Sonia Varaschin, une travailleuse en santé de 42 ans tuée chez elle à Orangeville en 2010 et dont le cadavre avait été découvert dans un boisé.

Quant au dossier Kathy Wilson 12 ans, ce meurtre a été résolu par la PPO après 39 ans (Nouvelle fenêtre) à la suite d’aveux obtenus par un policier qui avait réussi à infiltrer le meurtrier.

L’enfant qui habitait Kirkland Lake avait été enlevé en 1970.

Son meurtrier, Barry Manion, de London en Ontario, s'est enlevé la vie dans sa cellule alors qu’il purgeait une peine d’emprisonnement pour meurtre au deuxième degré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Forces de l'ordre