•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une dessinatrice de Calgary derrière le film de La reine des neiges 2

Sven, Kristoff, Anna, Elsa et Olaf avancent dans une brume violette.

Une scène de la suite de « La reine des neiges »

Photo : Youtube / Disney

Radio-Canada

Deux mois après la sortie de La reine des neiges 2, une dessinatrice originaire de Calgary explique les tours de magie qu’elle a réalisé avec une équipe de production en Californie pour créer le film populaire de Disney.

Avec près de 80 dessinateurs, Jackie Koehler devait créer chaque mouvement des personnages du film. Un travail qui demande beaucoup de finesse.

Elle pouvait passer environ deux semaines pour créer seulement quatre secondes d’animation. La séquence de la berceuse au début du film lui a même pris des mois, confie-t-elle.

« Chaque image est unique, explique Jackie Koehler, ça devient un peu comme tes bébés. Puis, quand tu les vois dans le film, elles disparaissent en un clin d’oeil. »

On voit et on ressent de la magie, mais c’est vraiment beaucoup de travail.

Jackie Koehler, dessinatrice
Photo prise de côté d'une femme souriante. Ses cheveux lui arrivent aux épaules. Elle regarde l'objectif. Elle a un crayon entre les mains et devant elle il y a un ordinateur

Jackie Koehler est passionnée de dessins animés depuis l'âge de 13 ans.

Photo : Jackie Koehler

Aujourd’hui, le processus de production ressemble toujours aux vieilles méthodes de créations des dessins animés soit un montage image par image. Les avancées technologiques permettent toutefois d’être plus rapide.

Les ordinateurs nous permettent de faire plus de versions de la séquence. On peut donc explorer différentes options.

Jackie Koehler

Il existe aussi une pièce dans laquelle les dessinateurs peuvent jouer une scène et se filmer pour transposer leurs mouvements aux personnages. « Nous utilisons cette technique pour donner l’impression que les personnages vivent dans le monde réel », précise Jackie Koehler.

Les dessinateurs comme elle ne travaillent pas seuls. Il y a des professionnels de l’éclairage par exemple qui participent aussi à la création de chaque scène avec eux.

Une vieille passion

À 13 ans, Jackie Koehler a développé une passion pour les dessins animés. Cet amour pour l’animation ne l’a plus jamais quitté.

« Chaque année, je devenais meilleure et j’avais un peu plus de connaissance, raconte-t-elle. Puis, j’ai commencé à travailler pour Disney. »

Jackie Koehler a travaillé à la production du film Ralph brise l’Internet (Ralph Breaks the Internet) et celle pour La légende de Manolo (The Book of life).

Son prochain film est Raya and The Last Dragon de Disney.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Cinéma