•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bitfarms effectuera de nouveaux tests sonores

Une façade de l'entreprise Bitfarms, à Sherbrooke.

Un mur composé notamment de mousse qui absorbe le son a été construit à la sortie des ventilateurs par Bitfarms.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Radio-Canada

La compagnie Bitfarms procédera à une deuxième étude sonore au cours des prochains jours concernant son usine située sur la rue de la Pointe, près du parc Lucien-Blanchard, à Sherbrooke.

Les résultats de cette étude sonore devraient être présentés au comité de travail au début du mois prochain.

Malgré la construction du mur antibruit, en décembre dernier, de nombreux résidents qui vivent aux alentours de l’usine sherbrookoise, se disent incommodés par le bruit.

Au conseil municipal de lundi soir, une vingtaine de citoyens étaient d'ailleurs présents pour faire part de leur exaspération.

Rencontre avec la Ville

L’entreprise de cryptomonnaies a rencontré, mardi, des élus de la Ville de Sherbrooke. Une première rencontre depuis les Fêtes dont l’objectif était de faire le point sur les mesures d'atténuation du bruit attendues pour 2020.

Marc Duchesne, directeur des communications de Bitfarms, à Sherbrooke, assure que les discussions avec la Ville de Sherbrooke progressent bien.

M. Duchesnes affirme avoir eu la garantie de la part de la Ville de Sherbrooke que cette dernière allait délivrer les permis nécessaires pour que l’entreprise puisse installer les prochaines mesures de modifications sonores.

On veut complètement fermer l’entrée du terrain qui donne sur la rue de la Pointe, qui se situe en face de la descente de bateaux sur la rivière Magog. On veut complètement fermer cette entrée-là avec les matériaux nécessaires pour couper la ligne de son, souligne Marc Duchesne.

En plus de la fermeture de l'entrée principale, l’entreprise prévoit, pour réduire le bruit davantage, construire d’ici l’été une nouvelle entrée sur la rue Cabana ainsi qu'un chemin d'accès en forme de L.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Cryptomonnaies