•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : le ministre Dominic Cardy dit avoir été la cible de menaces

Le ministre de l'Éducation du Nouveau-Brunswick, Dominic Cardy.

Le ministre de l'Éducation du Nouveau-Brunswick, Dominic Cardy.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Radio-Canada

Le ministre de l’Éducation du Nouveau-Brunswick, qui pilote le dossier sur la vaccination obligatoire, dit avoir été la cible de menaces de mort.

Dominic Cardy a fait ses révélations dans un entretien mardi avec Global News. Les messages anonymes, dit l’homme politique, lui ont été acheminés par courriel et par l’entremise des réseaux sociaux. Ils provenaient de partout au Canada et de l’extérieur du pays.

À la suite d'une éclosion de rougeole au Nouveau-Brunswick, l'an dernier, Dominic Cardy a déposé un projet de loi visant à rendre la vaccination obligatoire pour tous les enfants qui fréquentent une école ou une garderie, à moins d'une exemption médicale.

Trois jours d'audiences publiques ont permis d'entendre des opposants de partout au Canada et même des États-Unis.

Dominic Cardy dit s’attendre à recevoir d’autres messages de nature violente lorsque le projet de loi sera de nouveau à l’agenda des élus lors de la reprise des travaux de l’Assemblée législative.

Avec les informations de La Presse canadienne et Global News

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouveau-Brunswick

Vaccination