•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vérificateur de l'Alberta fera un audit des puits orphelins

Une structure énergétique à l'abandon en Alberta

La décontamination des puits orphelins est estimée à 30 milliards de dollars.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Rousseau

Le Bureau du vérificateur général de l’Alberta prépare un audit sur la façon dont la province gère l'impact financier des puits orphelins.

Son porte-parole, Val Mellesmoen, dit que c’est la première fois qu’il y aura une vérification des comptes aussi détaillée des puits orphelins.

Nous cherchons à savoir si les programmes de réclamation des puits orphelins mis en place par le gouvernement et en particulier de l'agence de régulation du secteur énergétique (AER) sont efficaces et économiques, explique Mme Mellesmoen. Elle ajoute que l'audit va aussi étudier les risques environnementaux, et l'impact sur la santé et la sécurité publiques.

Est-ce que les programmes de décontamination sont conçus pour gérer une augmentation de puits orphelins?

Val Mellesmoen, porte-parole du vérificateur général de l'Alberta

Les entreprises gazières et pétrolières sont responsables de la décontamination de leurs puits quand ils ne sont plus fonctionnels. Elles cotisent à l’Association des puits orphelins de l'Alberta qui se charge de la décontamination.

De son côté, l’AER a un programme qui lui permet de collecter un dépôt de garantie auprès des compagnies en difficulté financière. Le but de ce dépôt est d’assurer le financement du nettoyage de ces puits s'ils deviennent orphelins.

Pour déterminer le montant du dépôt, l'AER compare le coût estimé de la remise en état des puits à la valeur de leur production de gaz et de pétrole.

Cette valeur est estimée en fonction du prix des ressources naturelles des années 2008 à 2010. Comme les prix étaient bien plus élevés à cette époque-là, la solidité financière des entreprises a été surestimée, ce qui a conduit l'AER à percevoir moins d'argent.

En effet, l’Agence considère que les puits d’une compagnie ayant une bonne santé financière ne sont pas à risque de devenir orphelins.

Le nettoyage de chaque puits de pétrole et de gaz en Alberta est estimé à 30 milliards de dollars, tandis que l’AER n'a amassé que 227 millions de dollars de garantie financière. Tous ces puits ne vont pas devenir orphelins, mais sans une estimation exacte de la santé financière des entreprises, il devient difficile d’estimer combien vont le devenir.

Pour l’Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP), il est difficile de demander plus d’argent aux compagnies qui éprouvent déjà des difficultés financières :Nous ne voulons pas plus de faillites, explique son vice-président, Brad Herald.

Le rapport du Bureau du vérificateur général sera rendu public au début de l'année prochaine, au plus tard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !