•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un service à l’enfance pour soutenir les étudiants-parents de Kiuna

Des enfants habillés en hiver dans un local où il y a des jouets.

Des parents et enfants ont pu visiter, lundi soir, le local dans lequel les services Skamon seront offerts.

Photo : Radio-Canada / René Millette

Radio-Canada

Les parents qui étudient à l'Institution Kiuna ont maintenant accès à plus de soutien éducatif pour leurs enfants. Le collège, situé à Odanak, a inauguré lundi soir les services à l'enfance Skamon.

Un texte de Véronik Picard

Cinq intervenants seront mis à la disposition des enfants, mais aussi des parents. Le but est d’offrir de l’aide à l’apprentissage pour fournir tout ce dont les enfants ont besoin dans leur développement.

Selon l’Institution Kiuna, le tiers de ses étudiants sont également parents d’en moyenne trois enfants. Ces familles autochtones proviennent de différentes communautés partout au Québec.

Une enfant devant une étagère de livres.

Au collège Kiuna, environ 1 étudiant sur 3 est parent.

Photo : Radio-Canada / René Millette

Loin de leur famille, plusieurs parents-étudiants ont besoin d’appui pour aider leurs enfants dans l’adaptation qu’ils ont à vivre en habitant hors communauté. Il y a des conséquences importantes sur l’enfant qui est déraciné de sa communauté. Par exemple, simplement le fait de devoir s’exprimer dans une autre langue que sa langue maternelle lorsqu’il est à l’école représente un défi.

J’suis une maman très anxieuse, genre je me dis : "J’vais-tu y arriver toute seule?" Pis en venant ici, à la présentation, ça m’a comme rassurée.

Marie-Adèle Grégoire, étudiante en coordination d’événements à Kiuna

Dans ce nouveau local, les spécialistes fourniront de l'aide aux devoirs, des conseils parentaux et des services neuropsychologiques et psychosociaux. Des ateliers d'expression par les arts, de conservation de la langue maternelle et de cuisine collective seront aussi offerts.

Les services à l’enfance Skamon ont reçu un financement de 228 570 $ provenant de deux programmes de Services aux Autochtones Canada. L’argent de l’un des programmes découle du principe de Jordan, qui prône l’accès à des services spécialisés pour les enfants autochtones à l'intérieur et à l'extérieur des communautés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Autochtones