•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Caraquet veut obtenir 5 M$ de la province pour son Centre régional des générations

Un représentation de ce que sera le Centre régional des générations.

Un représentation de ce que sera le Centre régional des générations.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

René Landry

Le Grand Caraquet souhaite que le gouvernement provincial contribue financièrement au Centre régional des générations.

Des entreprises et des citoyens de Caraquet et des environs se sont engagés à donner 2 millions de dollars pour la construction de cette infrastructure. Ainsi, l'objectif d'une campagne de financement est atteint.

Le maire de Caraquet, Kevin Haché

Le maire de Caraquet, Kevin Haché

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Le temps est venu pour la province de s'engager à son tour dans le projet, selon le maire de Caraquet, Kevin Haché.

On ne peut pas faire un projet comme ça sans avoir l'aide des gouvernements, explique-t-il. C'est un projet de 15 millions de dollars. La municipalité n'a pas les moyens de faire un projet de 15 millions de dollars, donc, on a besoin d'aide des gouvernements fédéral et provincial. Le gouvernement fédéral a déjà indiqué que l'argent était là et qu'il était prêt à embarquer. Il nous manque maintenant un joueur à la table et c'est la province.

Le gouvernement fédéral injecterait dans ce projet 6 millions de dollars, la province, 5 millions, et la Municipalité, 4 millions.

Les responsables de la campagne de financement du Centre régional des générations, à Caraquet.

Les responsables de la campagne de financement du Centre régional des générations, à Caraquet.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Le Centre régional des générations compterait une nouvelle surface glacée et plusieurs autres services et serait construit sur le site du Club Plein air. Il remplacerait notamment le vieil aréna, le Colisée Léopold-Foulem.

La demande est dans le système, poursuit le maire de Caraquet. On continue à exercer des pressions. On envoie un message clair : s'il vous plaît, aidez-nous. On reconnaît que la province est dans une situation déficitaire. Mais, on a un projet qui se défend bien.

Un projet rassembleur

Dans une conférence de presse qui a attiré plusieurs résidents et des élus des municipalités voisines, Kevin Haché a parlé d'un projet rassembleur.

Souvent, les gens disent qu'il y a des guerres de clochers dans la Péninsule acadienne. Quand Caraquet a décidé de faire un Centre régional des générations, le mot-clé était : régional. Ce n'est pas juste la population de Caraquet qui va l'utiliser. Les résidents des municipalités avoisinantes sont les bienvenus chez nous.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Affaires municipales