•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un dossard Unifor.

Unifor a été condamné à payer 100 000$ d'amende pour l'outrage à l'injonction temporaire du 18 décembre 2019.

Photo : Radio-Canada

Nicolas Duny

Mercredi, la cour du Banc de la Reine de la Saskatchewan a reconnu la section locale 594 d’Unifor coupable d’outrage au tribunal aprés avoir contevenu à l'injonction temporaire prononcée le 18 décembre. Le syndicat est condamné à payer 100 000 dollars d'amende.

La direction de la raffinerie Co-op a porté plainte contre la section locale 594 d’Unifor affirmant que le syndicat n'avait pas respecté l'injonction temporaire.

Dans sa décision, le juge Timothy Keene a choisi de croire que le syndicat avait désobéi intentionnellement à l'ordre de la cour entre le 18 et le 23 décembre.

La cour du Banc de la Reine avait émis cette injonction temporaire le 18 décembre 2019 en attendant de rendre une décision définitive le 24 décembre.

De son côté, la raffinerie Co-op estime que cette décision est « rassurante, car elle démontre que le système légal fonctionne ».

La direction de la raffinerie demande à Unifor de respecter l'injonction qui interdit de bloquer l'entrée de la raffinerie plus de 10 minutes aux camionneurs qui veulent y entrer.

La secrétaire et trésorière nationale d’Unifor, Lana Payne, réplique que « ce conflit ne se réglera pas devant les tribunaux ». Elle précise qu’elle et la direction du syndicat n’ont pas encore pris connaissance du jugement.

Lana Payne conclut que pour le moment Unifor « maintient la ligne [de piquetage] »

Avec les informations de Charles Lalande.

Conflit de travail à la raffinerie Co-op de Regina

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Crimes et délits