•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sécurité renforcée autour du premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe

Gros plan sur le visage de Scott Moe qui répond aux questions des journalistes.

La nature des menaces reçues par Scott Moe n'a pas été dévoilée par son entourage.

Photo : CBC

Radio-Canada

Les mesures de sécurité dont bénéficie le premier ministre de la Saskatchewan ont été renforcées ce mois-ci, a confirmé son responsable des communications, Jim Billington, mercredi.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a ainsi été appelée à fournir des ressources pour assurer la protection de Scott Moe.

Cette décision a été prise à la suite de risques détectés par l’entourage du premier ministre saskatchewanais, indique M. Billington.

Ce dernier ne fera cependant pas d'autres commentaires à ce sujet en raison de la nature des menaces.

Une mesure dans l'air du temps

Selon le professeur émérite de l'Université de Regina Stephen Kenny, ce renforcement de la sécurité pose de nombreuses questions. « Est-ce en réponse à des menaces concrètes ou est-ce le climat général dans notre société qui exige une certaine protection? », se demande l'observateur de la vie politique saskatchewanaise.

Il rappelle que, dans notre société « des gens écrivent des lettres, passent des coups de téléphone, font des menaces ».

Il estime que l'augmentation de la sécurité autour du premier ministre est « un exemple d’une certaine évolution de notre société ».

Avec les informations d’Aimée Lemieux et La Presse canadienne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique