•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pitbull saisi en Ontario devient chien pompier aux États-Unis

Une femme et un homme posent avec un chien en extérieur.

Hansel, le pitbull saisi à Tilbury, en Ontario, et condamné à mort, aide désormais les pompiers de Millville, au New Jersey, à lutter contre les incendies criminels.

Photo : Erik Larson/Larson Images

Radio-Canada

Un chiot pitbull qui devait être euthanasié après avoir été saisi dans le Sud-Ouest de l'Ontario s'attaque désormais aux criminels aux États-Unis.

L'histoire de Hansel a tout d'un film hollywoodien. L'animal avait été saisi avec une trentaine d'autres chiens en 2015 à Tilbury lors d'une opération policière contre un réseau qui organisait des combats de chien.

Le chiot n'a alors que sept semaines. Après une évaluation comportementale, lui et 20 autres chiens sont considérés comme dangereux et irrécupérables et sont condamnés à être euthanasiés.

Mais la décision provoque un tollé qui dépasse largement les frontières de Chatham-Kent pour atteindre des célébrités comme Don Cherry, Richard Branson ou encore Paris Hilton. Grâce à la campagne #Savethe21, les chiens passent une deuxième évaluation et leur euthanasie est annulée.

Hansel est alors confié à un organisme de réhabilitation en Floride, puisque l'Ontario interdit les pitbulls.

Une nouvelle vie

En 2018, il est pris en charge par le programme Throw Away Dogs Project, qui forme des chiens de races dites incomprises à servir dans les forces de l'ordre.

Mon but est de trouver ces chiens et de leur donner un nouveau but tout en aidant la communauté, indique Carol Skaziak, cofondatrice du programme.

Un chien joue avec une balle attachée à une corde. Il est assis et attend les ordres.

Après un an d'entraînement, le chien peut désormais repérer 14 liquides inflammables différents.

Photo : Erik Larson/Larson Images

Aujourd'hui, Hansel a quatre ans. Il est devenu le premier pitbull à travailler comme chien de détection des incendies criminels dans le New Jersey. Son odorat et ses aptitudes physiques font de lui une recrue hors pair pour le service d'incendies de Millville, où il a effectué ses débuts cette semaine.

En collaboration avec son maître, le pompier Tyler Van Leer, il a été entraîné à identifier 14 liquides inflammables différents souvent utilisés par les pyromanes, comme le kérosène, l'essence et le diesel.

Mme Skaziak espère que l'histoire de Hansel ouvrira la voie à d'autres chiens comme lui pour qu'ils soient sauvés et entraînés à faire le bien.

Il y a tellement de races incomprises dans le monde, conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !