•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un député fédéral de l'Ontario, Derek Sloan, brigue la direction du Parti conservateur

Portrait d'un homme en costume et cravate.

Derek Sloan est diplômé de l'Université Queen’s et est un ancien entrepreneur. Il a grandi juste à l'extérieur de Waterford, dans le Sud de l'Ontario.

Photo : Fournie par Derek Sloan

Radio-Canada

Un député fédéral de l’Ontario, Derek Sloan, a annoncé sur Twitter qu’il souhaite se lancer dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada.

Nous allons faire les choses en grand, être audacieux, et nous n’aurons pas honte d’être conservateurs, a déclaré Derek Sloan, un avocat de 35 ans qui est passé dans la vie politique lors des dernières élections, remportant la circonscription tenue par les libéraux de Hastings-Lennox et Addington.

Je suis préoccupé par la composition actuelle des candidats, nous n'allons pas obtenir une politique conservatrice complète, grande et audacieuse, a déclaré Derek Sloan dans une déclaration écrite.

Je pense que le parti se concentre strictement sur les questions économiques, qui sont très valables, mais nous devons aller au-delà. Nous devons être la force politique dominante dans ce pays.

Derek Sloan, candidat à la direction du Parti conservateur du Canada

M. Sloan affirme également vouloir discuter des questions sociales comme le logement abordable et la pauvreté. Nous devons également être coriaces sur la scène internationale. Être conservateur dans tous les sens traditionnels, y compris ceux pour lesquels de nombreux candidats n'ont pas de plan, a-t-il aussi ajouté.

Un homme et une femme avec trois enfants devant un cahier ouvert et une bible dans une salle.

Le député de Hastings-Lennox et Addington, Derek Sloan, dépose sa déclaration de candidature pour devenir le prochain chef des conservateurs du Canada.

Photo : Fournie par Derek Sloan

Derek Sloan indique être diplômé de l'Université Queen’s et être un ancien entrepreneur qui a grandi près de Waterford, dans le Sud de l'Ontario.

La course pour remplacer Andrew Scheer à la tête du Parti conservateur comprend les noms de grandes personnalités, dont l’ancien ministre Peter MacKay et la députée conservatrice Marilyn Gladu.

Tous les candidats doivent payer des frais d'inscription non remboursables de 200 000 $ pour être pris en compte dans la course.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique