•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cruise présente sa vision de la voiture autonome du futur

Photo concept de la voiture électrique autonome Cruise Origin dans les rues de San Francisco. Elle est rectangulaire et a des portes coulissantes.

La voiture électrique autonome Cruise Origin dans les rues de San Francisco.

Photo : Cruise / Daniel Viñé Garcia

Radio-Canada

La voiture électrique autonome dévoilée mardi par Cruise, une entreprise détenue par General Motors et Honda, n’a ni volant, ni pédales, ni rétroviseur. Baptisé Origin, ce véhicule met l’accent sur le confort des passagers et passagères et représente, selon son constructeur, « le début de l’avenir au-delà de la voiture ».

Origin a été conçue en tenant compte des tendances technologiques et de la montée de l’autopartage. Rectangulaire et équipée de portes coulissantes, elle ne pourra pas être achetée individuellement, et devra plutôt être appelée à partir d’une application.

Photo concept de la voiture Cruise Origin dans les rues de San Francisco. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Origin servira à l'autopartage.

Photo : Cruise

Elle peut transporter jusqu’à six personnes en même temps, et ses bancs sont disposés en deux rangés de trois places qui se font face. Malgré tout, Origin a la même taille qu’une voiture moyenne parce qu’elle est dépourvue de volant, de pédales et de levier de vitesses. Son moteur est également plus petit que celui d’une voiture à essence, ce qui permet encore plus d’économie d’espace.

Les véhicules ont normalement un capot à l’avant, pour le moteur, et de l’espace de rangement dans le coffre. Quand on n’a pas besoin de toutes ces choses, on peut avoir une cabine spacieuse qui ne prend pas plus de plus de place qu’une voiture normale sur la route, a expliqué le cofondateur de Cruise, Kyle Vogt, en entrevue à The Verge.

Quatre personnes assises face à face dans une Cruise Origin. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Origin peut transporter jusqu’à six personnes en même temps.

Photo : Cruise

Deux écrans placés à l’intérieur de la voiture montreront son itinéraire pour chacun des passagers et passagères.

Pas pour demain

Cruise n’a pas encore divulgué la date de sortie ou le calendrier de production d’Origin. Le véhicule n’a toujours pas été approuvé pour des tests sur la route et devra subir de nombreux essais avant d’arriver sur le marché. Bref, il faudra probablement attendre plusieurs années avant de la voir sur la route.

Kyle Vogt s’est toutefois montré très confiant que le véhicule verra le jour dans un avenir prévisible. En entrevue au New York Times, le cofondateur de Cruise a souhaité qu’il soit offert d’ici 5 ans.

Avec les informations de The New York Times, The Verge, et BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Transports

Techno