•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Liaison critiqué par le maire d'Anticosti

Un avion d'« Air Liaison »

Air Liaison est la seule compagnie aérienne qui dessert l’île d’Anticosti. Le transport vers l’île se fait également par voie maritime une fois par semaine (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le maire de L’île-d’Anticosti est outré du service donné par la compagnie aérienne Air Liaison. John Pineault soutient que la compagnie annule des vols sans le communiquer à ses clients de l'île et ne considère pas leurs besoins.

Le maire Pineault raconte qu'un événement précis a déclenché sa colère plus tôt cette semaine. Le vol était à 9 h 45, j'ai monté à l'aéroport à 9 h 30 : pas d'avion. Je suis obligé de parler avec le gérant de l'aéroport. Lui n'a pas d'information non plus. Finalement, c'est moi qui téléphone à Air Liaison à Québec, pour savoir qu'ils ont décidé d'annuler le vol.

Reporté au lendemain, le vol a ensuite accusé 2 h de retard. M. Pineault affirme que ce genre de situation est très fréquente. Il déplore également que la compagnie aérienne ne propose pas de vol le mercredi.

Chaque fois qu’il y a une crise, je parle avec M. Tremblay [d'Air Liaison] et il me sort son violon.

John Pineault, maire de L'île-d'Anticosti

La compagnie nous dit qu’elle nous rend service en venant à l’île, relate le maire visiblement fâché. Je vais être rassuré le jour où il y aura un comptoir d’Air Liaison à l’aéroport et du personnel en place, ajoute-t-il.

La réponse d'Air Liaison

De son côté, Air Liaison affirme que la communication est difficile avec les résidents d’Anticosti et met de l’avant que l’absence de réseaux cellulaire sur l’île est une partie du problème.

La compagnie aérienne va faire le nécessaire pour améliorer les communications, soutient le directeur des affaires corporatives chez Air Liaison, Pierre Tremblay.

On n’est pas à Montréal où lorsqu'un taxi est brisé on peut se virer de bord dans un délai raisonnable.

Pierre Tremblay, directeur des affaires corporatives, Air Liaison

Je peux comprendre l’irritant, je pense qu’il faut se parler, a réagi M. Tremblay en indiquant qu’il y a toujours des améliorations possibles.

Une filiale de la compagnie Air Liaison a signé desententes d’exclusivité sur plusieurs années avec les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord en août dernier pour le transport médical en Basse-Côte-Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Transports