•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau dispositif pour faciliter la recherche de personnes par hélicoptère

Le nouveau dispositif RECCO devant un hélicoptère.

Le dispositif envoie un signal radar pouvant être perçu et renvoyé par un réflecteur présent dans les vêtements d'une personne recherchée.

Photo : Radio-Canada / Dave Gilson/CBC

Radio-Canada

Un nouveau dispositif de la compagnie RECCO permettra d'augmenter l'efficacité des recherches par hélicoptère notamment pour retrouver une personne ensevelie sous une avalanche.

Alpine Helicopters, établie dans la vallée de la Bow, devient la deuxième entreprise au Canada et la quatrième en Amérique du Nord à déployer un tel dispositif de recherche par hélicoptère.

C’est une technologie assez récente, mais cela pourrait tout changer, indique le directeur de la compagnie Alpine Helicopters, Todd Cooper.

Rouge, cylindrique et pesant 130 kg, le dispositif qui ressemble à une large bonbonne de propane sera suspendu par un câble à environ 10 mètres sous l’hélicoptère.

Le dispositif enverra un signal radar qui pourra être perçu puis renvoyé par un réflecteur présent dans les vêtements de la personne disparue.

Plus grande efficacité

Ce type d'appareil est déjà utilisé à plus petite échelle par des groupes de sauveteurs sur le terrain, mais sa portée d’environ 80 mètres dans les airs et de 20 mètres sous la neige rend les recherches plus longues.

Ce nouveau détecteur pour hélicoptère permettra de couvrir un secteur de 1 km2 en 6 minutes.

Ça permet de couvrir une grande étendue en un court laps de temps, ce qui peut grandement changer la donne si on cherche une personne qui est blessée.

Todd Cooper, directeur d'Alpine Helicopters

La semaine dernière, le même dispositif a permis de retrouver le corps d’une femme qui avait été enseveli sous 6 mètres de neige après le déclenchement d’une avalanche dans l’Idaho.

La compagnie Alpine Helicopters affirme avoir effectué 274 missions de recherche et de sauvetage en 2019. Cette nouvelle technologie aurait pu être utile dans la moitié des cas.

Le nouvel appareil de la compagnie RECCO sera mis à l’essai par Alpine Helicopters durant une période de deux ans durant laquelle des informations seront recueillies pour en permettre l’amélioration. La compagnie albertaine pourrait ensuite en effectuer l’achat en partenariat avec Parcs Canada et le département de sécurité publique du comté de Kananaskis.

Deux hélicoptères de la compagnie Alpine posés devant des montagnes.

Le nouveau dispositif sera mis à l’essai par Alpine Helicopters durant deux ans.

Photo : Radio-Canada / Dave Gilson/CBC

Sensibiliser le public à l’utilisation des réflecteurs

Le responsable de la sécurité des visiteurs des parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay, Brian Webster, rappelle cependant que ce nouveau dispositif de détection n’est pas destiné à remplacer des dispositifs personnels de recherche de victimes d’avalanche. Il devrait plutôt être vu comme un complément à ces appareils.

Les appareils de recherche permettent des sauvetages personnels, c’est-à-dire que, si dans un groupe de trois skieurs, l’un était enseveli sous la neige, il pourrait être repéré par les deux autres et dégagé rapidement, dit-il.

Ce nouveau détecteur sera donc principalement utilisé pour des missions de sauvetage en remplacement, par exemple, d’un chien d’avalanche.

Pour que l’utilisation du détecteur soit efficace, il faut toutefois qu’un réflecteur RECCO se trouve dans les vêtements de la personne disparue.

Bien que l'entreprise fasse déjà affaire avec plus de 150 marques de vêtement de plein air, Brian Webster souligne l’importance de sensibiliser le public à l’utilisation des réflecteurs.

Il faut que ces réflecteurs ne se trouvent pas uniquement sur les vêtements des skieurs, mais aussi sur les vêtements des pêcheurs et des chasseurs, explique-t-il. Ainsi, une personne portée disparue en été aurait plus de chances d’être retrouvée avec l’aide de cette technologie.

Avec les informations de Sarah Rieger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Sauvetage