•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hôpital psychiatrique de North Battleford : l’opposition exige des réponses de la province

La façade de l'hôpital psychiatrique de North Battleford avec un écriteau indiquant le nom de l’établissement.

L'hôpital psychiatrique de North Battleford a été inauguré le 8 mars 2019.

Photo : Radio-Canada / Bridget Yard

Radio-Canada

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan reproche à la province d’avoir poursuivi la construction de l’hôpital psychiatrique de North Battleford alors qu’il était au courant de problèmes potentiels relativement au toit de l’établissement.

Le chef de l’opposition officielle, Ryan Meili, dit avoir obtenu des documents de la société SaskBuilds, responsable de la construction de l’hôpital, qui révèlent que la province aurait laissé les travaux se dérouler en dépit de préoccupations soulevées sur l’élaboration du toit.

On a besoin de réponses, on a besoin de voir tout ce qui est arrivé dans ce dossier-là, mais aussi d’avoir des explications pour comprendre pourquoi, lorsque les problèmes ont été identifiés [concernant le toit], ils n’ont pas été changés, insiste-t-il.

Gros plan sur le visage de Ryan Meili qui répond aux questions du journaliste.

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Ryan Meili, aimerait que la province dévoile les détails des ententes de construction public-privé.

Photo : Chanss Lagaden

La province se défend

Dans une déclaration, le ministre responsable de SaskBuilds, Gordon Wyant, dit avoir posé des questions à propos de la qualité des matériaux utilisés pour le toit de l'établissement auprès du consortium dirigé par Graham Design Builders.

Ce dernier a cependant rassuré la province, selon M. Wyant, en lui précisant qu’il n’y avait aucun problème pour poursuivre les travaux de construction.

Dans toute construction, qu’elle soit traditionnelle où qu’elle provienne d'un partenariat public-privé [comme c'est le cas de l’hôpital psychiatrique de North Battleford], le gouvernement n’approuve pas les matériaux utilisés pendant la construction, déclare-t-il.

M. Meili demande plus de transparence quant aux détails des partenariats public-privé conclus par la province pour la construction de bâtiments publics.

On veut que ces contrats soient rendus publics pour voir tous les détails de ce que coûtent ces projets. [...] On veut avoir de l’information sur tout ce qui est arrivé dans cet hôpital, affirme-t-il.

Multiples problèmes

Moins de trois mois après l’inauguration de l’établissement, qui a nécessité un investissement de 407 millions de dollars, le gouvernement de la Saskatchewan indiquait que le toit de l’hôpital devait être remplacé en raison de fuites.

Quelques mois plus tard, la province annonçait également que des tests avaient permis de détecter des niveaux élevés de cuivre ou de plomb à l’intérieur du système d’approvisionnement en eau de l’établissement.

Avec les informations d’Alexis Lalemant et de Scott Larson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Établissement de santé