•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le politologue Emmanuel Choquette analyse la décision de Jean Charest

Radio-Canada

Mardi, Jean Charest, ancien premier ministre du Québec, a annoncé qu'il ne serait pas de la course à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC). Le politologue Emmanuel Choquette analyse cette décision.

Le chargé de cours à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke Emmanuel Choquette dit ne pas avoir été surpris de cette décision.

Je suis plutôt surpris que l'idée que Jean Charest se présente comme candidat devienne de plus en plus sérieuse, non seulement dans l'espace public, mais aussi dans l'esprit de Jean Charest, a-t-il mentionné.

M. Choquette soutient que l'enquête Mâchurer a peut-être un peu fait pencher la balance.

Sans affirmer hors de tout doute que ça a été un facteur important, je ne sais pas trop, mais M. Charest y a certainement pensé, son entourage aussi. Effectivement, s'il s'était présenté, on lui aurait resservi cette problématique-là, certainement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique fédérale