•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des associations sportives visées par les compressions budgétaires

Un ballon de soccer sur le terrain.

La semaine dernière, au moins 25 associations sportives en Alberta ont appris qu’elles ne recevront pas le deuxième versement de la subvention prévue dans le cadre du Programme de développement des entraîneurs.

Photo : NULL

Charlotte Dumoulin

Plusieurs organisations sportives en Alberta sont inquiètes depuis que le gouvernement provincial leur a écrit la semaine dernière pour annoncer des coupes dans leur financement. Certaines d’entre elles anticipent déjà les conséquences sur leurs athlètes.

Dans une lettre envoyée par le gouvernement albertain, dont CBC a obtenu une copie, au moins 25 associations sportives de niveau provincial apprennent qu’elles ne recevront pas le deuxième versement de leur subvention dans le cadre du Programme de développement des entraîneurs pour l'année 2019-2020.

La lettre du gouvernement annonçait de plus la fin définitive de ce programme qui permettait aux associations de payer le salaire de leurs entraîneurs de haut niveau. Cette décision, expliquait alors la province, était le résultat des compressions budgétaires.

Or le gouvernement de l’Alberta reconnaît maintenant avoir fait une faute dans son message.

« Un courriel a été envoyé par le département avec une erreur qui indiquait que le programme était abandonné », précise Danielle Murray, attachée de presse pour le ministère de la Culture, du Multiculturalisme et du Statut de la femme.

Le gouvernement s’est donc engagé mercredi à envoyer une version révisée de la lettre aux associations.

Confusion du côté des associations

Malgré cette volte-face de la province, l’association de nage synchronisée de l’Alberta n’est pas soulagée pour autant.

« Je n’ai aucune nouvelle information. La lettre que j’ai reçue hier dit que le programme est éliminé », dit mercredi la directrice générale de l’association Jennifer Byrne Luzia.

Par ailleurs, la diminution de la subvention pour cette année aura un impact déjà à elle seule, pense Jennifer Byrne Luzia.

Elle explique que l’aide financière a contribué depuis 2006 au développement d’athlètes et d’entraîneurs au sein de son organisation.

« Ce programme a permis à nos clubs d’embaucher des entraîneurs avec un haut niveau d’expérience. On n’aurait probablement pas pu avoir accès à eux si ce n’était pas du programme », souligne la directrice générale.

Si l’Association Alberta Slalom Canoë Kayak se dit elle aussi confuse, la nouvelle de mercredi la réjouit. 

« Je pense que même si nous avons la moitié de la subvention nous serons en mesure de continuer notre programme d’entraînement toute l’année », dit Michael Holroyd directeur du développement du sport pour l’association de Slalom Canoë Kayak en Alberta.

Les inquiétudes créées

L’annonce erronée de l’abandon complet de la subvention la semaine dernière a plongé les associations dans une période d’incertitude.

Le président de Baseball Alberta Ron Van Keulen était déjà en train de penser à raccourcir la durée du contrat de son entraîneur d’un an à six mois.

Son association prévoyait trouver d'autres sources de financement pour ses activités.

L’association de soccer de l’Alberta pensait à revoir rapidement son budget pour trouver des économies ou prendre des décisions concernant certains programmes qu’offre l’association.

Avec des informations de Colleen Underwood

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique provinciale