•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Équipe de hockey au Colisée : l'homme d'affaires Dean MacDonald garde espoir

L'homme assis dans un bureau

L'homme d'affaires Dean MacDonald est propriétaire de l'équipe de hockey les Growlers, qui évolue à Saint-Jean, à Terre-Neuve.

Photo :  CBC / Meg Roberts

Sébastien St-Onge

Mardi midi, soit 15 h après la conférence de presse au cours de laquelle le maire de Trois-Rivières a donné un ultimatum aux parties intéressées à occuper le futur Colisée, le promoteur du projet d’une équipe de la East Coast Hockey League (ECHL) à Trois-Rivières, Dean MacDonald, n’avait pas été averti de ce développement par la Ville.

Le cabinet du maire lui a envoyé un courriel en milieu d’après-midi, mardi, pour l’avertir de la date limite du 7 février et de la nécessité de présenter un dossier d’affaires complet.

Lors d’un échange téléphonique avec Radio-Canada mardi midi, l’homme d’affaires terre-neuvien disait que son dernier contact avec le cabinet du maire Jean Lamarche avait eu lieu avant les Fêtes.

La Ville de Trois-Rivières affirme que ce délai entre la conférence de presse et l'envoi du courriel était nécessaire pour prendre le temps de rédiger la lettre à l’intention de Dean MacDonald et de la faire traduire.

Maquette de la patinoire

Image de la patinoire principale au futur Colisée de Trois-Rivières

Photo : Groupe TEQ

L'équipe derrière le projet des Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a présenté son dossier aux élus lundi matin. Il était impossible pour Dean MacDonald de faire la même chose, puisqu’il est retenu aux assises de la ECHL, à Wichita, au Kansas.

Il semble donc accueillir favorablement le délai supplémentaire pour déposer sa proposition. Questionné sur la résonance de la deuxième lettre d’intérêt du Canadien de Montréal envoyée la semaine dernière aux élus municipaux, M. MacDonald se contente d’espérer que [ce projet] est quelque chose qui intéresse la ville.

L’homme d’affaires de Terre-Neuve compte donc déposer les documents nécessaires si on nous le demande.

À ce jour, la Ville de Trois-Rivières n’a reçu aucun dossier en bonne et due forme de la part du promoteur.

On va sûrement m’en parler

Joint à Dallas, Dean MacDonald s’envolera dans les prochaines heures pour le Kansas où il doit prendre part aux assises de la ECHL. On va sûrement m’en parler, dit-il faisant allusion à son intention d’implanter une concession au futur Colisée de Trois-Rivières.

Même si les Patriotes de l’UQTR devaient occuper les nouvelles installations sportives pour la saison à venir, Dean MacDonald ne pense pas que ses chances de pouvoir lui aussi y installer une équipe de hockey professionnelle soient nulles.

Au contraire, le Terre-Neuvien réitère que la cohabitation entre les Patriotes et une équipe de la ECHL est possible. Lundi, le recteur de l’UQTR Daniel McMahon soutenait que son organisation n’a pas besoin de l’exclusivité des installations du Colisée.

M. MacDonald croit que l’équipe des Patriotes pourrait bénéficier du personnel professionnel d’une équipe de la ECHL. Je crois [que la cohabitation] est une bonne chose, pas une mauvaise chose, a-t-il résumé.

Ceci étant, il craint tout de même avoir perdu une opportunité de pouvoir réaliser ses plans pour la saison 2020-2021, puisque les délais sont maintenant trop courts auprès de la Ligue pour mettre le processus en marche. Il y a beaucoup de préparation qui doit se faire pour mener à bien un tel projet.

Avec la collaboration de Marilyn Marceau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale