•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de bulletin pour des dizaines de milliers d’élèves ontariens

Une enseignante remplit un formulaire.

Les deux conseils en sont venus à la conclusion qu'ils ne peuvent produire les bulletins des élèves de l'élémentaire.

Photo : getty images/istockphoto/monkeybusinessimages

Radio-Canada

Deux des plus importants conseils scolaires publics de l’Ontario ne seront pas capables de produire les bulletins du premier semestre des élèves de l’élémentaire et de la maternelle en raison des moyens de pression des enseignants.

Dans des messages aux parents, le conseil scolaire public de Toronto (TDSB) et celui de Peel, plus à l’ouest, expliquent que la décision a été difficile à prendre, parce que les bulletins sont importants pour mesurer les progrès des élèves.

Près de 275 000 élèves fréquentent les écoles élémentaires de ces conseils.

Les plans d’enseignement individualisés des élèves qui ont des difficultés d’apprentissage seront mis à jour, mais ils ne seront pas distribués aux familles dont les enfants fréquentent les écoles publiques de la région de Peel.

Le conseil public de la région de Peel produira cependant les bulletins des élèves du secondaire. Ils contiendront les notes, mais pas de commentaires. Les résultats seront aussi transmis à temps pour faire les demandes d’admission au collège ou à l’université.

Les deux conseils précisent que les parents peuvent toujours continuer à communiquer avec les enseignants, au besoin.

Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce en conférence de presse dans une classe.

Le ministre de l'Éducation Stephen Lecce

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Dans une déclaration écrite, le ministre de l'Éducation Stephen Lecce a accusé le syndicat de mettre en péril la réussite des élèves et d'empêcher les parents de prendre connaissance d'informations utiles sur le rendement de leurs enfants en classe.

Il a de nouveau pressé les dirigeants syndicaux de mettre fin aux grèves.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !