•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les progressistes-conservateurs prêts pour les partielles dans Ottawa—Vanier et Orléans

La statue de John A. MacDonald devant l'Assemblée législative de l'Ontario.

Les progressistes-conservateurs ontariens vont tenter de remporter Orléans et Ottawa—Vanier, deux circonscriptions traditionnellement détenues par les libéraux.

Photo : Radio-Canada / Claudine Brulé

Dominique Degré

Patrick Mayangi et Natalie Montgomery porteront les couleurs du Parti progressiste-conservateur (PPC) de l'Ontario lors des élections partielles à venir dans les circonscriptions d'Ottawa—Vanier et d'Orléans.

M. Mayangi, qui tentera de conquérir la forteresse libérale d'Ottawa—Vanier, parle quatre langues, dont le français, a indiqué le PPC dans un communiqué publié mardi. Ce dernier a également travaillé en Allemagne pour le compte de l'Association des professeurs d'allemand des universités canadiennes.

La libérale Nathalie Des Rosiers représentait la circonscription à Queen's Park jusqu'en juillet dernier. Elle a quitté ses fonctions de députée pour devenir directrice au Collège Massey à Toronto.

Mme Montgomery est quant à elle une militante dans le domaine de la santé des femmes, une spécialiste en communication et une chercheuse, selon le PPC. Elle a dans sa mire le siège laissé vacant par la libérale Marie-France Lalonde, qui a fait le saut en politique fédérale lors des élections d'octobre.

Selon Élections Ontario, les élections partielles dans Ottawa—Vanier et Orléans doivent être déclenchées respectivement d'ici le 2 février et le 23 mars, la date de l'élection partielle devant être fixée par le premier ministre dans les deux cas.

Le NPD et les libéraux aussi sur la ligne de départ

La formation de Doug Ford devient ainsi le troisième des principaux partis provinciaux à nommer des candidats pour les élections partielles dans ces deux circonscriptions d'Ottawa, où demeurent de nombreux francophones.

Les membres du Parti libéral de l'Ontario avaient déjà choisi leurs candidats cet automne. La présidente du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario, Lucille Collard, a remporté l'investiture libérale dans Ottawa—Vanier en septembre. Le conseiller municipal du quartier Cumberland, Stephen Blais, en a fait de même dans Orléans en novembre.

Les troupes d'Andrea Horwath ont pour leur part choisi, en décembre, la militante des droits des minorités Myriam Djilane pour porter les couleurs du Nouveau Parti démocratique (NPD) ontarien dans Ottawa—Vanier. Du côté d'Orléans, le NPD sera représenté par Manon Parrot. La traductrice de formation a remporté l'investiture plus tôt en janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale