•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison de pêche blanche commence à Rimouski

Un couple marche sur la banquise accompagné de leur chien.

La saison de la pêche blanche à l'éperlan est officiellement commencée à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Radio-Canada

De premières cabanes de pêche ont été installées, mardi matin, sur la banquise en face de Rimouski.

Le pont de glace et la banquise sont finalement bien formés, selon l’Association des pêcheurs d’éperlans de la rivière Rimouski.

En moyenne, dix pouces de glace d’épaisseur formant la banquise ont été observés.

La pêche semble prometteuse selon Guy Dionne, le président de l’association. La ressource [de poissons] est là actuellement d’après les biologistes. Les gens qui en ont pris déjà s’aperçoivent qu’il y en a quand même, en dessous de la banquise, il y a pas mal de poissons. Ça devrait être bon cette année!.

Guy Dionne rappelle qu’une carte de membre est requise pour l’accès au stationnement à proximité de la banquise.

Par contre, il mentionne que tout le monde est le bienvenu de venir profiter de l’activité hivernale.

L’Association des pêcheurs d’éperlans de Rimouski dit avoir effectué des démarches auprès de la Ville pour que des agents donnent des contraventions lorsque les véhicules ne détiennent pas de vignettes.

Le coût de la tarification a grimpé à 20 dollars cette année.

Des cabanes reposent sur la banquise enneigée.

L'an dernier, plus de 70 cabanes ont été installées sur la banquise.

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

L’an dernier, près de 70 cabanes avaient été installées sur la banquise.

L’association indique qu’en moyenne leur installation se fait à la mi-janvier depuis le début des années 2000.

Avec les informations de Caroline Cyr

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Chasse et pêche