•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un stratagème d’immigration frauduleux découvert en Saskatchewan

Écusson d'un agent de l'Agence des services frontaliers du Canada, qui porte également un émetteur-récepteur portatif.

C'est la troisième fois depuis 2016 que les services frontaliers portent des accusations pour fraude.

Photo : Reuters / Chris Helgren

Radio-Canada

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) en Saskatchewan a démantelé un stratagème d’immigration frauduleux grâce à une enquête démarrée en septembre 2018. Des accusations contre un homme de 34 ans ont été portées dans cette affaire.

L’enquête de l’agence a débuté après que les services frontaliers ont découvert une fausse lettre d’offre d’emploi à un point d’entrée au Canada. Après des mois d’investigation, l’ASFC a découvert que 34 demandes d’immigration étaient liées à de fausses lettres d’emploi.

Gurpreet Singh, l'homme de 34 ans, fait l’objet de quatre chefs d’accusation en rapport avec son implication dans ce stratagème.  

Selon l’agence, M. Singh s’est fait passer pour un responsable d’organisation caritative et aurait falsifié des lettres d’offre d’emploi. Il aurait ainsi profité des dispenses de permis de travail pour certaines catégories de travailleurs temporaires. 

Il fait face à des accusations de présentations erronées sur un fait important en matière d’immigration, d'incitation à faire une présentation erronée, de production de faux documents et d'usage de faux documents comme s’ils étaient vrais.

Depuis 2016, c’est la troisième fois que L’ASFC de la Saskatchewan porte des accusations dans une affaire de fraude en immigration.

L’accusé comparaîtra devant la cour provinciale de Saskatoon jeudi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Crimes et délits