•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le comité exécutif de la Ville de Winnipeg approuve la révision des services en français

Les membres du comité exécutif de la Ville de Winnipeg dans une salle de réunion devant un public.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, et les conseillers municipaux du comité exécutif ont adopté sans débat ni questions ce rapport qui propose l'extension des services en français à toute la ville.

Photo : Radio-Canada / Daniel Gagné

Mohamed-Amin Kehel

Le comité exécutif de la Ville de Winnipeg a approuvé le rapport sur la révision des services en français, qui recommande que l'offre active des services soit étendue à l'ensemble du territoire municipal.

Jusqu'ici, la Ville devait offrir un service bilingue surtout envers les francophones du district Riel, qui regroupe les quartiers de Saint-Boniface, de Saint-Vital et de Saint-Norbert.

La rédactrice de ce rapport et directrice des services en français de la Ville de Winnipeg, Nicole Young, était présente au moment du vote. Elle dit être optimiste sur l’approbation finale de ce rapport par le conseil municipal la semaine prochaine, et cela malgré les restrictions budgétaires.

Je présume que le Conseil veut ce qu’il y a de mieux pour nos résidents alors je souhaite qu’il fasse passer ce rapport pour commencer à implanter les réglementations.

Nicole Young, directrice des services en français de la Ville de Winnipeg

Pour elle, le fait de développer des plans de cinq ans permet de mieux planifier, au niveau du budget, la mise en place des changements dans les services en français à Winnipeg.

Nicole Young tient aussi à rassurer les habitants du district Riel en promettant que le quartier Riel ne devrait pas avoir une diminution de son service si une extension des services en français à toute la ville était approuvée.

Une consultation publique avait eu lieu pour ce rapport. En tout, 107 réponses ont été recueillies, dont 90 de personnes francophones. De plus, 25 cafés-citoyens, 10 réunions et 8 ateliers publics ont également été organisés.

La directrice des services en français de la Ville note ainsi que les répondants de l'enquête publique ont une vision de Winnipeg comme étant une ville complètement bilingue et estiment que tous les services devraient être offerts dans les deux langues, et ce, dans un plus grand nombre de districts. Elle trouve ainsi cohérent de proposer ces services à l'extérieur du district Riel, étant donné le nombre grandissant de francophones qui y résident.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique municipale