•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta obtient une bonne note pour ses efforts de réduction de la paperasse

Mains de personnes et documents sur une table.

La 11e édition de la Semaine de sensibilisation à la paperasserie se tient du 20 au 24 janvier 2020.

Photo : iStock

Sarah Xenos

Le gouvernement albertain a reçu une note de B-, sa meilleure note jusqu'à présent, pour sa réduction de la bureaucratie par la Fédération canadienne des entreprises indépendantes (FCEI), qui note les progrès des gouvernements en matière de paperasserie.

Notre objectif initial était de réduire d’un tiers notre bureaucratie, mais nous espérons dépasser cet objectif, soutient le premier ministre Jason Kenney.

La vice-présidente de la FCEI, Laura Jones, assure qu’une note de B- reflète le travail acharné du gouvernement tout en étant convaincue que la province sera encore plus performante l’année prochaine. Cette note résulte du leadership politique, des mesures mises en place et du budget consacré à l'atteinte des objectifs.

C’est une amélioration énorme par rapport aux notes de F que le gouvernement obtient habituellement, se réjouit le premier ministre.

L'Alberta se retrouvera aussi parmi les finalistes cette année pour le prix des Ciseaux d'Or offert par la FCEI au gouvernement qui présente plusieurs solutions pour réduire la bureaucratie de sa province.

Il y a beaucoup plus de travail à faire et c'est la raison pour laquelle nous encourageons les Albertains à visiter le site web cutredtape.ab.ca pour nous donner leurs idées afin de réduire les règles stupides imposées par le gouvernement de l’Alberta, a souligné Jason Kenney en ajoutant que c'est une étape essentielle dans la stratégie économique du gouvernement pour la croissance des emplois.

Il reste toutefois des progrès à faire dans le secteur énergétique, affirme Jason Kenney, notamment pour accélérer l’approbation de nouveaux projets. Même chose du côté des organismes à but non lucratif où le premier ministre confirme vouloir lancer un projet particulier pour y réduire le fardeau réglementaire.

Le nouveau projet de loi sera déposé cette année pour permettre aux organismes à but non lucratif d’obtenir une dérogation de bon sens pour l’application de la réglementation.

Avec la collaboration de Fuat Seker

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique provinciale