•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Bigoudis, pinces à cheveux et autres astuces de coiffure

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une femme pose avec une coiffure très élaborée.

Nos archives fourmillent de coiffures particulièrement soignées et travaillées des années 60.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’âge d’or de la coiffure se situait-il dans les années 60? C’est ce que laissent croire nos archives des émissions de Radio-Canada qui font une grande place à cet art durant cette période.

Nos archives tirées d’émissions qui s’adressent à la jeunesse ou à un public féminin regorgent de coiffures remarquables, souvent le fruit de permanentes ou de mises en plis élaborées.

On constate aussi dans nos archives des années 50 et 60 que les femmes pouvaient passer beaucoup de temps au salon de coiffure.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Rouleaux et bigoudis, 1961-1965

Certaines pratiques sont moins courantes aujourd’hui, d’autres sont même révolues.

Si les bigoudis semblent un incontournable des salons de coiffure dans nos images d’archives tirées des années 1961 à 1965, ils sont beaucoup moins observables aujourd’hui.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Sous le séchoir, 1960-2007

Aussi, avez-vous déjà dû patienter sous un casque-séchoir? Bien que ces appareils soient encore présents dans les salons de coiffure, certains regretteront peut-être leur disposition en longue rangée qui favorisait le bavardage entre clientes.

Salon Erna, Anne, Guy ou Micheline Vadnais, nos archives mettant en valeur le séchoir dans les salons de coiffure vont des années 1960 à 2007.

Réussir « le bouffant »

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Place aux dames, 19 décembre 1956

Cette démonstration tirée de l’émission Place aux dames du 19 décembre 1956 nous montre pour sa part tout le potentiel des pinces à cheveux.

La comédienne et chroniqueuse Élisabeth Briand explique à l’animatrice Micheline Moisan comment réaliser « le bouffant », une coiffure qui demande également l’utilisation de rouleaux et de fixatif. Il ne faut pas se servir de ce dernier tous les jours, met cependant en garde la chroniqueuse. Le fixatif assèche les cheveux, en plus d’être collant, ce qui nécessite un lavage.

Cette coiffure, selon les deux femmes, demeure néanmoins tout indiquée pour les dames « qui sont très pressées ».

Et les hommes dans tout ça?

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Le barbier de Montréal, 1940-1962

La gent masculine n'est pas en reste dans nos archives, comme l’illustre ce montage d’images de salons de barbier entre 1940 et 1962.

Massages vigoureux, abondance de mousse, et même flambage de pointes de cheveux, les techniques ne manquent pas pour bien prendre soin de la clientèle masculine.

Le défi est à présent de reproduire ces mêmes techniques et astuces de coiffure à la maison...

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.