•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une subvention de 50 000 $ pour la radio communautaire saskatchewanaise CFRG

Un animateur radio de dos, devant sa console, à CFRG Gravelbourg.

La radio communautaire CFRG à Gravelbourg pourra faire appel aux services d'un journaliste.

Photo : Radio-Canada / Dann McKenzie

Radio-Canada

La radio communautaire de Gravelbourg, Prairie FM 93.1, également connue sous les lettres d’appel CFRG, annonce avoir reçu une subvention de 50 000 dollars de la part du gouvernement du Canada.

Dans un message sur Facebook, la station de radio précise qu’elle touchera cet argent dans le cadre du projet Initiative de journalisme local (IJL).

Un financement qui tombe à pic pour Ousmane Ilbo Mahamane, le directeur de la station. Une bonne nouvelle alors que notre contrat avec l’Association communautaire fransaskoise de Gravelbourg prend fin en mars, a précisé Ousmane Ilbo Mahamane dans l’émission Pour faire un monde

Selon Ousmane Ilbo Mahamane, CFRG a pu obtenir cette subvention car dans le passé la station a très bien géré le soutien que Patrimoine canadien et le Fonds canadien de la radio communautaire a pu lui apporter.Cela a rassuré nos partenaires, explique Ousmane Ilbo Mahamane.

Cette aide permettra que le seul journaliste permanent de la radio reste en poste , selon le directeur de la radio. D’ailleurs, Ousmane Ilbo Mahamane occupe en ce moment cette fonction en plus de la direction. La radio va donner maintenant quotidiennement une importance aux enjeux communautaires qui touchent Gravelbourg, c’est l'objectif du projet, ajoute Ousmane Ilbo Mahamane.

Nous aurons une présence permanente sur le terrain, à la mairie de Gravelbourg et à l’Association communautaire fransaskoise de Gravelbourg.

Ousmane Ilbo Mahamane, directeur de CFRG

CFRG pourra également faire appel des pigistes installés dans d’autres villes, comme Moose Jaw, indique Ousmane Ilbo Mahamane.

Sans ces fonds, 2020 aurait été très difficile pour notre radio, conclut le directeur de la station.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Médias