•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, les taches violettes dans les pommes de terre ne sont pas toxiques

Une publication partagée plus de 14 000 fois sur Facebook affirme à tort que des taches violettes à l’intérieur de pommes de terres sont un signe qu’elles sont toxiques.

Des pommes de terre, dont certaines sont tranchées et où on voit des taches violettes. Le mot FAUX est écrit sur la photo.

Une publication virale sur Facebook affirme faussement que les taches violettes sur les pommes de terre sont toxiques.

Photo : Capture d'écran - Facebook

L’auteur d'un texte devenu viral affirme que les taches violettes sont un signe de « forte concentration de magnésium » et que la pomme de terre serait ainsi toxique. L’auteur va jusqu’à dire : « n'essayez pas de couper cette tache et de prendre le reste des pommes de terre, mais vous devez toutes les jeter. »

Une publication avec un texte portant sur les risques des taches dans les pommes de terre. C'est accompagné d'une photo de pommes de terre, dont certaines comportent des taches violettes.

Cette publication Facebook affirme qu'il faudrait jeter les pommes de terre qui comportent des taches violettes ou vertes.

Photo : Capture d'écran - Facebook

« C’est absurde », affirme le chimiste Joe Schwarcz, auteur de livres sur les mythes en alimentation. « Le magnésium est très peu toxique et des gens en consomment d’énormes quantités sous forme de laxatifs sans que cela pose de risque pour la santé. » Le magnésium est en effet un nutriment présent dans plusieurs aliments, et il faudrait en consommer une quantité très importante avant que cela ne devienne néfaste.

Selon l’Institut national de la recherche agronomique (Nouvelle fenêtre), en France, une coloration rosée irrégulière est due à une concentration de pigments non toxiques, comme ceux qui donnent leur couleur au vin ou au chou rouge. Il existe même naturellement des pommes de terre entièrement violettes, souligne Joe Schwarcz.

Ces imperfections apparaissent généralement durant l’entreposage et le transport. Face aux inquiétudes du public, l’industrie belge de la pomme de terre (Nouvelle fenêtre) avait également confirmé que ce genre de tache est « un problème de qualité et non une maladie. »

La publication mentionne également que des taches vertes dans les pommes de terre sont dues à une concentration élevée de solanine, un « ingrédient [inclus] dans la composition de poison à rat! ». S’il est vrai que les taches vertes indiquent la présence de solanine, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, selon le chimiste Joe Schwarcz. « C’est une toxine potentielle, mais vous devrez manger une quantité démesurée de pommes de terre pour avoir un problème. »

Certains experts recommandent toutefois de couper les parties vertes de la pomme de terre, par précaution. Toutefois, le reste du légume peut être consommé sans risque.

Décrypteurs, notre dossier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Fausses nouvelles

Alimentation