•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux cas de diphtérie dans la région de la Première Nation d’Onion Lake

Une personne reçoit un vaccin au bras.

La diphtérie peut être prévenue grâce à un vaccin efficace.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Services aux Autochtones Canada confirme la présence de deux cas de diphtérie dans la Nation crie d’Onion Lake, près de la frontière entre la Saskatchewan et l’Alberta. 

La diphtérie est une maladie infectieuse, mais rare. Elle peut être facilement évitée grâce à un vaccin. Ses symptômes sont, entre autres, le mal de gorge, de la fièvre ainsi qu'un gonflement du cou.  

Les autorités de la Nation crie d’Onion Lake ont été prévenues par une note du service médical de Services aux Autochtones Canada que deux cas de cette maladie avaient été diagnostiqués le mois dernier. Le chef se dit préoccupé par la situation, mais informe qu'il ne possède pas plus d'informations pour l'instant. 

Selon le directeur des opérations de la Première Nation, Philip Chief, l'un des cas a été diagnostiqué à Onion Lake et l'autre dans la ville de Swift Current.

En raison d’un taux de vaccination plus faible que souhaité, les résidents de la Première Nation d'Onion Lake sont plus susceptibles de contracter cette maladie que le reste de la population.

Les complications dues à la diphtérie peuvent être mortelles. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies estiment qu’un patient sur dix meurt de la maladie, même avec des soins.

Avec les informations de la Presse canadienne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !