•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fredericton prend des mesures pour favoriser la diversité au conseil municipal

Portrait de Kate Rogers interviewée dans une maison

La conseillère municipale Kate Rogers a souligné pour la première fois l'été dernier un manque de diversité des genres à l'hôtel de ville.

Photo : CBC/Maria Jose Burgos

Radio-Canada

Le conseil municipal de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, a adopté à l’unanimité plusieurs résolutions, lundi soir, dans l’espoir de diversifier les genres en politique municipale.

Plusieurs comités permanents sont formés entièrement d’hommes, a souligné à cette occasion l’unique femme qui siège au conseil municipal, Kate Rogers.

Mme Rogers a abordé publiquement la question l’été dernier en constatant qu’aucune femme ne faisait partie d’un comité municipal chargé d’examiner un projet immobilier.

Il était difficile de parler publiquement de ses collègues qui sont, explique-t-elle, de bonnes personnes ayant de bonnes intentions. Mais la discussion, ajoute-t-elle, a permis de cerner ce qu’il fallait faire pour progresser.

Les résolutions suivantes formulées par le comité spécial sur la mixité des sexes ont été adoptées, entre autres:

  • Adopter l’arrêté municipal et la politique sur le code de conduite du conseil municipal;
  • Offrir de façon continue des activités de perfectionnement professionnel aux membres de conseil municipal et des comités;
  • Exiger des présidents de tous les comités qu’ils suivent la formation en ligne ACF+ (analyse comparative entre les sexes (Nouvelle fenêtre));
  • Modifier le compte-rendu administratif en tenant compte de l’ACF+, entre autres.

Le comité spécial sur la mixité des sexes rassemble les conseillers municipaux Kate Rogers et Greg Ericson, la représentante du personnel municipal Michele Cronin, la doyenne de la Faculté des arts de l’Université du Nouveau-Brunswick Joanne Wright et la directrice générale de l’Union des municipalités du Nouveau-Brunswick Margot Cragg.

Plusieurs personnes, surtout des femmes, ont assisté aux procédures, lundi soir. Peu de gens assistent habituellement aux réunions des comités municipaux.

Nous voulions être présentes par solidarité, affirme la citoyenne Marg Milburn qui voulait appuyer les résolutions. Elle dit avoir de la peine à croire qu’il faut encore faire cela en 2020.

Le conseiller municipal Stephen Chase dit croire qu’il serait approprié de former une commission. Cette dernière, explique-t-il, aurait le mandat de se pencher sur toutes les questions liées à l’égalité et à la représentation des genres pour faciliter les choses aux femmes qui veulent se lancer en politique municipale.

Le conseiller municipal Eric Megarity propose que le conseil municipal compte aussi un siège pour la Première nation de Saint Mary's. Fredericton se trouve sur les terres des Autochtones et il est temps de travailler ensemble pour faire progresser la ville, dit-il.

Le ton positif de la discussion et les votes unanimes sont encourageants pour la conseillère Kate Rogers. Elle dit avoir l’impression que le conseil municipal a parcouru beaucoup de chemin sur la bonne voie et que l’appui du public a contribué à ce progrès.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique municipale