•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un groupe de Winnipeg recherche des bénévoles pour établir des liens avec les sans-abri

Un homme tenant un pelle à la main qui se trouve au milieu d'un terrain enneigé et tout près de la tente d'un itinérant.

L’équipe groupe d’aide aux personnes sans-abri The Community Homeless Assistance Team (CHAT) compte moins de 10 membres et souhaite attirer de nouvelles personnes.

Photo : Radio-Canada / Caitlyn Gowriluk

Radio-Canada

L’équipe du groupe d’aide aux personnes sans-abri The Community Homeless Assistance Team (CHAT), dirigée par la la zone d'amélioration commerciale Downtown BIZ, recherche des bénévoles pour offrir des ressources et établir des relations avec les personnes qui préfèrent vivre dans la rue plutôt que dans les refuges pour sans-abri.

La coordinatrice des activités de sensibilisation du groupe, Christy Loudon, estime que le nombre de sans-abri qui choisissent de vivre dans la rue même lorsqu’il fait extrêmement froid augmente au Manitoba.

Selon le dernier recensement mené sur 1519 personnes par l’organisme de lutte contre l’itinérance End Homelessness in Winnipeg, 204 personnes vivaient dans les rues dans la soirée du 17 avril 2018.

Mme Loudon souligne que ces personnes ont souvent des problèmes d’anxiété, de dépendance ou de santé mentale. Elle ajoute qu’elles se sentent mal à l’aise et parfois privées de liberté dans les refuges qui leur imposent certaines restrictions, comme celle de ne pas consommer de drogue.

Les membres actuels du CHAT sillonnent les artères de la ville chaque jour pour apporter une oreille attentive et du soutien à ces sans-abri.

Nous connaissons leurs noms. Nous connaissons leurs antécédents. Même quand ils ne veulent pas travailler avec nous, ils nous disent toujours bonjour, explique-t-elle.

Démantèlement d'un campement de sans-abri sous la neige.

Les organismes d’aide aux personnes itinérantes soulignent que de nouvelles données statistiques sont nécessaires pour mieux soutenir les personnes sans abri.

Photo : Radio-Canada

Le groupe souhaite attirer de nouvelles personnes dans l’équipe, qui est présentement constituée de moins de 10 membres.

La coordinatrice du groupe précise qu’aucune expérience n’est requise et souligne que lors des patrouilles, des dispositions sont prises pour assurer la sécurité des bénévoles.

Nous sommes très prudents lors de nos patrouilles et nous surveillons ce qui se passe autour, dit-elle. Nous ne ferions pas irruption dans la maison de quelqu’un pendant qu’il dort, nous traitons la personne sans-abri avec respect comme tout autre citoyen.

Elle ajoute que les personnes intéressées peuvent visiter le site internet de Downtown BIZ ou appeler directement l'organisme.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Pauvreté