•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recrutement de médecins : l’Île-du-Prince-Édouard unit ses efforts

Les bras d'un médecin et de sa patiente discutant, assis à un bureau.

La province étudiera les efforts de recrutement déployés dans les autres provinces afin de trouver un modèle qui convient à l’Île-du-Prince-Édouard.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le gouvernement et la Société médicale de l’Île-du-Prince-Édouard vont formuler un plan pour recruter plus de médecins.

Le gouvernement provincial a annoncé ce partenariat lundi. Il est temps que la province trouve de nouveaux moyens de recruter des médecins afin de pourvoir les nombreux postes vacants à l’heure actuelle, a souligné le ministre de la Santé James Aylward.

Les médecins eux-mêmes sont les mieux placés pour faire du recrutement grâce à leur réseau, explique le ministre. Les médecins connaissent peut-être des homologues qui ont besoin d’un changement, dit-il. Il vaut mieux que plusieurs intervenants participent aux efforts de recrutement, ajoute M. Aylward.

Environ 16 000 patients n’ont pas de médecin de famille à l’Île-du-Prince-Édouard.

La Société médicale va travailler en étroite collaboration avec le ministère de la Santé dans le but de formuler des recommandations pour améliorer le recrutement, précise le ministre Aylward.

La Société médicale recommande depuis un certain temps un changement de modèle en matière de recrutement, indique le président de l’organisme, le Dr David Bannon.

David Bannon interviewé dans un couloir d'hôpital

Les médecins peuvent expliquer à leurs homologues les avantages de travailler à l'Île-du-Prince-Édouard, indique le président de la Société médicale, le Dr David Bannon.

Photo : CBC/Brittany Spencer

L’organisme étudiera les efforts de recrutement déployés dans les autres provinces afin de trouver un modèle qui convient à l’Île-du-Prince-Édouard, explique-t-il.

La Société médicale va aussi recueillir l’avis de ses membres pour trouver des moyens d’appuyer le recrutement et la rétention de médecins, ajoute le Dr Bannon. Les médecins sont les mieux placés pour parler à leurs homologues de la qualité de vie et du travail dans la province, dit-il.

Le gouvernement s’attend à recevoir les nouvelles recommandations de la Société médicale d’ici le 31 mars.

Avec les renseignements de Brittany Spencer, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Santé physique et mentale