•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un couple réussit à se marier malgré le blizzard à Terre-Neuve

Les mariés en compagnie du prêtre

Brianne et Chris Butt se sont mariés dans le sous-sol du presbytère devant moins d'invités que prévu parce que la tempête avait endommagé l'église et paralysé la région.

Photo : Gracieuseté/Brianne Butt

Radio-Canada

Chris et Brianne Butt ont réussi à célébrer leurs noces, samedi, à Terre-Neuve, malgré la forte tempête de neige qui a paralysé l’est de l’île.

Chris Butt, 26 ans, avait promis à sa fiancée qu’ils seraient mariés le 18 janvier, a-t-il expliqué à la radio de CBC.

La tempête qui s’est abattue sur la région à compter de vendredi a compliqué les choses pour le couple de Carbonear. Environnement Canada prévoyait environ 75 cm de neige et des vents pouvant atteindre 150 km/h par moments dans les régions de Saint-Jean et de la péninsule d’Avalon.

Le couple a appris samedi matin que la réception devait être reportée parce que les lieux étaient ensevelis sous la neige. Chris a déclaré à Brianne qu’ils allaient quand même se marier à l’église.

Il a fallu déblayer la neige de l’entrée et dégager la voiture du jeune homme samedi matin. Le mariage devait être célébré dans l’église Saint-Joseph à Harbour Grace.

Cependant, le prêtre a téléphoné au jeune homme pour l’informer que les vents de la tempête avaient endommagé l’église et qu’elle n’était plus sécuritaire.

J’étais presque prête à laisser tomber, affirme Brianne, 25 ans.

La jeune femme est debout dans une tranchée creusée dans la neige en pleine nuit.

Brianne Butt a passé une partie de sa fin de semaine de mariage à pelleter de la neige.

Photo : Gracieuseté/Brianne Butt

Le prêtre a suggéré d’organiser la cérémonie dans le sous-sol du presbytère. Le couple s’attendait à accueillir 150 personnes à cette occasion, mais seulement une quarantaine d’entre elles ont pu s’y rendre.

La plupart des filles d’honneur étaient présentes. La sœur de Chris et son beau-frère étaient toutefois absents parce que leur rue n’avait pas encore été dégagée. Sa mère a assisté à la cérémonie par Internet.

Les noces étaient magiques, explique Chris, et très personnelles et intimes, selon Brianne. Le couple se réjouit du fait que ces personnes ont pu célébrer le mariage malgré les événements, ajoute le marié.

Avec les renseignements de Showwei Chu, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !