•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un citoyen de Rock Forest dénonce un problème d’accumulation d’eau sur son terrain

André Tessier, qui habite sur la rue Hervé, à Rock Forest, dit subir le même problème de forte accumulation d’eau sur son terrain à chaque période de pluie ou de fonte des neiges.

André Tessier, qui habite sur la rue Hervé, à Rock Forest, dit subir le même problème de forte accumulation d’eau sur son terrain à chaque période de pluie ou de fonte des neiges.

Photo : Photo fournie / André Tessier

Radio-Canada

Un citoyen de Rock Forest a dénoncé, lundi, lors du conseil municipal de Sherbrooke, un problème d’accumulation d’eau sur son terrain qui dure depuis deux ans.

André Tessier, qui habite sur la rue Hervé, à Rock Forest, dit subir le même problème de forte accumulation d’eau sur son terrain à chaque période de pluie ou de fonte des neiges.

Quatre de ses voisins seraient également touchés par le même problème, selon lui.

Les voisins de la rue arrière s'inquiètent que leurs enfants se noient.

André Tessier, résident de Rock Forest

Au milieu de leurs cinq terrains se forme une flaque d’eau stagnante d’environ 60 mètres de long, six mètres de large et 50 centimètres de profondeur.

Aussitôt qu’il y a une forte pluie, ça recommence à monter.

André Tessier, résident de Rock Forest

L’année passée, le 9 avril ça a commencé à fondre, j’ai 6 pouces d’eau sur mon terrain. Ma cabane est dans l’eau. Avant que l’eau s’en aille, ça a pris jusqu’au 24 mai. Ça a fait un mois et demi avec de l’eau dans la cour, explique-t-il.

Il affirme qu’il n’y a actuellement aucune ouverture du côté du promoteur.

Il a toujours voulu nous aider à régler le problème, en nous proposant des solutions, mais toujours à nos frais. Il n’a jamais voulu assumer aucune responsabilité dans le problème, avance-t-il.

Le promoteur avance que son travail a été fait normalement, d’après ce que rapporte M. Tessier.

Il dit qu’il y avait des exclusions au contrat qu’on a accepté et signé, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Urbanisme