•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Collège Boréal ne sera pas dans le quartier de la Distillerie à Toronto avant 2023

Le hall d'entrée du Collège Boréal à Toronto

Le Collège Boréal déménagera en 2023 dans le quartier de la Distillerie à Toronto.

Photo : Radio-Canada

Le nouveau campus torontois du Collège Boréal dans le quartier de la Distillerie sera inauguré trois ans plus tard que prévu. Initialement, il devait être prêt en 2020. Le président de l’établissement a fait le point sur les nouveaux locaux lors de la présentation du plan stratégique du collège lundi soir.

J’aimerais que ça soit 2021 ou 2022, mais il faut être réaliste et il faut bien le faire, explique le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, au sujet du report de l’inauguration du futur campus.

Comme n’importe quel projet de construction, surtout au centre-ville de Toronto, il y a toujours des petits défis techniques.

Daniel Giroux, président du Collège Boréal

Un bail à long terme a déjà été signé avec les propriétaires du bâtiment qui sera bientôt construit à l'emplacement actuel d'un stationnement du quartier de la Distillerie. Le collège y sera établi pour au moins 20 ans.

Le président précise aussi que le bail de ses locaux actuels sur la rue Yonge se termine en 2023.

Quant aux plans du futur bâtiment, une bonne partie a déjà été approuvée et ceux-ci devraient être dévoilés prochainement.

Daniel Giroux sourit à la caméra. Beaucoup de gens sont derrière lui.

Le président du Collège Boréal, Daniel Giroux, lors de la présentation du plan stratégique de l'établissement à Toronto.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Partenariats avec l’UOF

Alors que le projet de l’Université de l’Ontario français (UOF) continue à aller de l’avant, les partenariats entre cette dernière et le Collège Boréal se précisent.

L’UOF se joindra aux cinq autres universités canadiennes qui auront des ententes d’articulation avec le collège.

Ces dernières permettent aux universités de reconnaître les acquis du diplôme collégial. Ainsi, un étudiant pourra notamment compléter une formation collégiale et un baccalauréat en quatre ans.

Les deux équipes des institutions sont déjà en communication et travaillent au projet, indique M. Giroux.

Quatre femmes sourient et posent pour la caméra. On voit des gens qui parlent et mangent derrière elles.

Un peu plus d'une centaine de personnes assistaient à la présentation du plan stratégique du Collège Boréal lundi soir.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Réactions positives au plan stratégique 2020-2025

Le plan stratégique des cinq prochaines années du collège repose sur trois axes : augmenter l’accessibilité, la qualité ainsi que la visibilité de l’institution.

Je trouve que c’est un plan stratégique ambitieux et justifié par rapport à la situation [minoritaire] de la francophonie en Ontario. Je ne peux qu'applaudir, affirme le directeur général de l’Alliance française de Toronto, Jean Grenier Godard.

Ce dernier affirme être convaincu par la portion de développement qui s’inscrit dans le plan.

Daniel Giroux et d'autres gens sont attablés en écoutant une présentation.

Le président du Collège Boréal, Daniel Giroux (à droite) et des dizaines de personnes assistaient au lancement du plan stratégique du Collège Boréal lundi soir à Toronto.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Je trouve que c’est primordial, la visibilité et les partenariats. On est forts chacun de notre côté, mais encore plus fort lorsqu’on est associés et qu’on travaille vers le même but, soutient Serge Paul, président de l’ACFO Toronto.

La présentation du plan stratégique aura lieu dans plusieurs autres régions ontariennes lors des prochaines semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !