•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

750 000 $ pour des travaux sur des barrages à Saguenay

Gros plan sur l'hôtel de ville de Saguenay et ses escaliers

L'entrée de l'hôtel de ville de Saguenay et ses escaliers

Photo : Radio-Canada

La démolition du pont de la centrale hydroélectrique Pont-Arnaud et des études et travaux qui devront être réalisés aux barrages des Murailles et Rivière-du-Moulin nécessiteront un investissement total de 750 000 $ de la part de la Ville en 2020.

Les sommes ont été incluses au plan triennal 2020-2022 de Saguenay, adopté en même temps que le budget le 30 décembre.

Pont-Arnaud a été acquise par la Ville en échange d’une somme symbolique en 2006, puis remise à niveau.

Une étude réalisée par la Firme WSP a récemment conclu que le pont n’était plus praticable. L’infrastructure a été fermée à la circulation.

La Ville précise que des responsables de Roberval-Saguenay (RS), la division ferroviaire de Rio Tinto, craignent que des blocs de béton se détachent et endommagent le pont adjacent, qui appartient à RS.

Au total, 1,2 million de dollars sont inscrits au triennal en 2020, 2021 et 2022 pour des travaux à réaliser sur des barrages appartenant à Saguenay (incluant ceux des Murailles et de Rivière-du-Moulin). La Ville précise que seules la démolition du pont et la réalisation des travaux relatifs à la relocalisation d’une conduite d’eau potable municipale vers le chemin de la Réserve, accrochée à l’infrastructure, sont prévues à ce stade pour Pont-Arnaud.

Pour ce qui est de la construction d’une nouvelle structure, nous n’en sommes qu’aux premières réflexions et nous n’avons aucun détail pour l’instant, ni d’idée sur les frais que cela peut engendrer.

Marie-Hélène Lafrance, chef de division, services aux citoyens, Saguenay

Au barrage des Murailles, sur la rivière à Mars, la Ville souhaite investir pour se plier à des recommandations tirées d’un rapport d’étude de sécurité réalisé sur les barrages municipaux. Des honoraires professionnels pour la préparation des plans et devis, des travaux correctifs sur le mur d’aile en rive droite et l’aménagement d’une estacade en amont de l’ouvrage sont à prévoir.

Au barrage de la rivière du Moulin, à Chicoutimi, un montant de 25 000 $ a été mis de côté pour analyser la structure. L'étude doit être déposée avant l’été de 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !