•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'état d'urgence maintenu mercredi pour une 6e journée à Saint-Jean

Les cliniques de santé peuvent ouvrir mercredi à compter de 8 h.

Des centaines de Terre-Neuviens ont fait la queue à l’extérieur du magasin Sobeys sur Elizabeth, mardi matin. La Ville de Saint-Jean a permis aux épiceries d’ouvrir à 10 h, malgré l’état d’urgence en vigueur depuis vendredi dernier.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Radio-Canada

L'état d'urgence est maintenu mercredi pour une sixième journée de suite à Saint-Jean, Terre-Neuve. Les cliniques médicales pourront ouvrir mercredi à compter de 8 h pour alléger les urgences des hôpitaux. Les pharmacies et les épiceries pourront quant à elles ouvrir de 10 h à 18 h. Les stations-service peuvent rester ouvertes.

À compter de minuit mardi soir, les compagnies de taxi et de livraison d'huile à chauffage sont également autorisées à reprendre leurs activités.

Reprise des activités à l'aéroport

L'aéroport international de Saint-Jean, Terre-Neuve, reprend ses activités mercredi à compter de 5 h. Les employés de l'aéroport sont autorisés à se rendre au travail avant 5 h, confirme la Ville par voie de communiqué.

Les passagers se rendant à l'aéroport sont priés de conduire prudemment, de faire du covoiturage ou de prendre un taxi si possible afin de réduire la circulation sur les routes, car les équipes travaillent avec diligence pour dégager les rues de la ville, rapporte la Municipalité.

L'aéroport était ouvert depuis dimanche pour des vols militaires et d'urgences de santé publique.

Des centaines font la file pour se ravitailler

Les résidents de Saint-Jean, Terre-Neuve, ont fait la file mardi alors que les épiceries ont ouvert leurs portes pour la première fois depuis que la région a été le théâtre d'un blizzard sans précédent la semaine dernière.

Ils se sont massés par centaines dans les épiceries afin de faire des provisions.

Les résidents, qui ont été confinés à leur domicile depuis vendredi, n'ont pas nécessairement eu le luxe de choisir les produits qu'ils achètent habituellement.

Une foule de gens dans une épicerie.

La Ville de Saint-Jean a permis aux épiceries d’ouvrir mardi à 10 h, malgré l’état d’urgence en vigueur depuis vendredi dernier.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Pour moi, ce qui reste, je vais le prendre. Je suis végétalienne. Donc, je sais qu’il y a une section que presque personne n’a touchée. S’il n’y a pas de produit frais, au moins je vais avoir des trucs congelés que je peux acheter, affirme Sarah Sauvé, une consommatrice qui faisait la queue devant un supermarché.

Après plus de quatre jours d'état d'urgence, plusieurs ont épuisé leurs réserves.

Le maire de la capitale insiste sur l'importance de faire des provisions suffisantes.

Les résidents doivent être prêts à acheter suffisamment de nourriture pour leur famille pendant 48 heures.

Danny Breen, maire de Saint-Jean
Des gens examinent les derniers morceaux de viande sur un étalage presque vide.

Les étalages se vident peu à peu dans les épiceries à Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Marie Isabelle Rochon

Un lent retour à la normale

Les bars, les restaurants, les chaînes de restauration rapide et les points de vente ne sont toujours pas autorisés à ouvrir.

Il pourrait encore être question de plusieurs jours, ou même de semaines, avant un retour à la normale pour la ville, selon le premier ministre Dwight Ball.

Toutes les écoles fermées

Toutes les écoles francophones et anglophones dans la région métropolitaine de Saint-Jean demeurent fermées pour le reste de la semaine, confirment les deux conseils scolaires.

450 soldats déployés

Des militaires aident des Terre-Neuviens à se relever du blizzard

Les Forces armées canadiennes (FAC) ont déclaré sur Twitter qu'elles avaient déployé 300 personnes dans la province lundi.

Le ministre fédéral de la Défense, Harjit Sajjan, a affirmé que 450 soldats, dont environ 175 réservistes, se trouveraient mardi à Terre-Neuve pour aider la province à se remettre de la tempête.

Ces équipes des FAC ont pour mission de déblayer les entrées ensevelies des résidents, d'assurer la sécurité des aînés et des personnes à mobilité réduite, et de fournir du soutien médical en milieu hospitalier.

Une dizaine de soldats déneigent l'entrée d'une maison.

Plusieurs groupes de militaires canadiens ont été envoyés dans différents secteurs de la région de Saint-Jean pour aider les résidents à ouvrir des passages dans la neige.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Nous, on est six. Quand on commence à déneiger, d’habitude, tout le monde s’y met. Il y en a un qui casse la neige, l’autre pellète. C’est une chaîne. Tout le monde s’aide. On y va le plus vite qu’on peut parce qu’on veut passer au [prochain appel] pour essayer d’aider tout le monde le plus possible, explique la bombardier Jackie Sarah Deschênes.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, indique que l'armée pourra également aider à déterrer les bouches d'incendie et à transporter les travailleurs essentiels aux centres hospitaliers.

Des militaires autour d'une table discutent.

Les troupes de Gagetown, au Nouveau-Brunswick, ont préparé leur journée de travail à Terre-Neuve, tard dimanche soir.

Photo : Gracieuseté/FOIA

En marge du conseil des ministres à Winnipeg lundi, le ministre fédéral de la Défense, Harjit Singh Sajjan, a indiqué qu'il était beaucoup trop tôt pour déterminer combien de temps encore l'aide militaire serait nécessaire, mais il a déclaré que les troupes demeureraient dans la province aussi longtemps qu'il le faudra.

Il a ajouté que le contingent pourrait être renforcé si cela s'avérait nécessaire.

Trois personnes avec des pelles dans une rue complètement enneigée.

Des résidents de Saint-Jean de Terre-Neuve déneigent leurs voitures le 19 janvier 2020.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Conditions météorologiques plus clémentes

Un blizzard majeur a fait tomber des quantités de neige records; la capitale a été ensevelie sous plus de 76 cm en une seule journée, avec des rafales de plus de 150 kilomètres/heure.

Environnement Canada prévoit toutefois une météo plus clémente pour les Terre-Neuviens cette semaine.

Des averses de neige isolées de moins de 1 cm de neige sont attendues mardi.

Un homme saute en planche à neige dans une rue après une tempête de neige.

Un homme fait de la planche à neige dans une rue de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, le 19 janvier 2020.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Il s'agirait des dernières précipitations pour la semaine, puisqu'on ne prévoit ni neige ni pluie jusqu'à dimanche.

L'état d'urgence est maintenu pour une cinquième journée de suite à Saint-Jean, mardi.

Les restrictions sont toutefois levées, ce qui a permis aux Terre-Neuviens de conduire leur voiture et de faire leurs courses pour la première fois en 72 h.

Avec des renseignements de Patrick Butler et de Marie Isabelle Rochon

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Conditions météorologiques