•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération de sauvetage à la mine Westwood : les 3 travailleurs dans un état stable

Les installations de la mine Westwood vues de loin, avec des épinettes noires au devant.

Les installations de la mine Westwood, de la compagnie minière Iamgold, sont situées à Preissac. (archives)

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Radio-Canada

Un incendie a mené à une opération de sauvetage à la mine Westwood, d'Iamgold, située près de Preissac, lundi soir. Une enquête sera déclenchée.

La mine a fait le point sur la situation mardi matin. L'incendie s'est déclaré vers 15 h 30 au niveau 156. On ne connaît toutefois pas la cause de l'incendie, puisque la CNESST n'est toujours pas descendue sous terre.

Le directeur général de la mine, Sylvain Collard, évoque toutefois que de l'équipement minier pourrait être à l'origine de l'incendie.

75 travailleurs se trouvaient sous terre au moment de l'incendie et trois d'entre eux manquaient à l'appel. Leur sauvetage est donc devenu la priorité des équipes d'urgence.

Un tunnel sous terre avec une affiche indiquant «As-tu enlevé ta badge sur le tableau?».

Un tunnel sous terre à la mine Westwood

Photo : Radio-Canada / Émilie Parent Bouchard

La première mission de sauvetage a permis de ramener deux travailleurs à la surface vers 19 h. Le troisième travailleur a pour sa part été rescapé vers 20 h.

L'incendie a été maîtrisé vers 22 h 30 et on a ensuite poursuivi l'évacuation des travailleurs qui avaient trouvé refuge sous terre vers minuit.

Une équipe de sauveteurs de l'équipe de la mine voisine LaRonde, d'Agnico Eagle, est venue prêter main-forte à celle de la mine Westwood.

CNESST

Yvan Grégoire, porte-parole de la CNESST, indique que les travailleurs se sont rendus aux refuges quand ils ont entendu le système d'alarme. Hier soir, vers 17 h 40, c'est l'employeur qui nous a avisés que des travailleurs avaient constaté de la fumée dans une galerie, alors ils ont déclenché le système d'alarme, rapporte M. Grégoire.

Dans un communiqué de presse diffusé ce matin, la Mine Westwood indiquait que l'état des travailleurs était stable au moment du sauvetage et qu'ils ont été transportés à l'hôpital en ambulance par précaution. Les familles des travailleurs concernés et les employés présents ont été informés de la situation, indique la Mine Westwood.

Enquête

Une enquête sera menée afin de déterminer les causes exactes de l'incident. Le quart de travail sous terre a donc été annulé mardi, puisque l'enquête aura lieu, mais l'usinage du minerai continue comme d'habitude.

La Sûreté du Québec n'enquêtera pas dans cet événement, mais la CNESST assurera pour sa part un suivi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Incendie