•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Hearst demande au gouvernement Ford d’être équitable

Pancarte routière sur le route 11 en hiver.

La route 11 dans le Nord de l’Ontario près de Temagami.

Photo : Radio-Canada / Sophie Houle-Drapeau

Radio-Canada

Le congrès annuel de l’Association des municipalités rurales de l’Ontario (ROMA) bat son plein à Toronto.

Parmi les sujets abordés, il y a des changements en santé publique, notamment les services ambulanciers.

À Hearst, nous n’avons même pas accès à un service ambulancier 24 heures sur 24, a dit le maire Roger Sigouin. C’est inquiétant quand nous avons une population importante de personnes âgées.

M. Sigouin note également que les services en français dans ce domaine laissent à désirer.

C’est un besoin, nous avons des hôpitaux désignés francophones en Ontario et le gouvernement devra le considérer avant de prendre des décisions.

Roger Sigouin, maire de Hearst

Ces décisions font partie du prochain budget que le gouvernement Ford compte déposer au printemps.

Un homme devant le drapeau ontarien

Le premier ministre Doug Ford a dit qu’il n’y aurait aucune mauvaise nouvelle dans son budget prévu en mars, devant les délégués au congrès des municipalités rurales de l’Ontario lundi.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Le gouvernement conservateur s’était mis à dos les municipalités en réduisant en catimini dans les budgets en santé publique et les services de garde.

Il avait dû par la suite reculer et repousser ses compressions à 2020, en plus d’offrir du financement aux municipalités pour qu’elles s’adaptent aux changements.

On n’est plus capable de prendre des responsabilités sans avoir l’argent au bout, prévient M. Sigouin.

Un homme en veston dans le lobby d’un hôtel

Le maire de Hearst, Roger Sigouin, ne veut pas se réjouir trop rapidement. Il attend avec impatience le dépôt du budget provincial pour s’assurer que de nouvelles compressions ne seront pas imposées aux municipalités.

Photo : Radio-Canada

Au sujet des subventions pour aider à payer les déplacements médicaux, le maire de Hearst lance un défi aux politiciens.

Moi j’aimerais voir le premier ministre et des ministres prendre leur voiture, s’en venir de Toronto pour voir combien la province est grande. En avion, l’on ne peut se l’imaginer, mais, en voiture, on l’apprend assez vite, explique M. Sigouin.

Il cite aussi en exemple le manque de service cellulaire entre Hearst et Longlac le long de la route 11.

Des camionneurs traversent le Canada et il ne peut y avoir aucune communication tout comme sur la route 144 entre Timmins et Sudbury, rappelle-t-il.

M. Sigouin demande à la province de garantir des services pour assurer la sécurité des Nord-Ontariens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Politique municipale