•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins de trains sur la ligne de la Confédération pour le retour à la maison lundi

Des usagers attendent le train léger.

Des passagers sur le quai du train léger à Ottawa

Photo : Radio-Canada / Andrew Foote

Radio-Canada

Une série de problèmes mécaniques ayant forcé le retrait de trains de la circulation sont derrière les retards qui ont touché la ligne de la Confédération en pleine heure de pointe, lundi, selon le dirigeant d'OC Transpo, John Manconi.

La ligne disposait de 13 trains en état de marche lors de sa mise en service le 14 septembre. Or, une source a précisé à CBC que seulement 11 trains doubles ont été mis en service vendredi matin et lundi matin.

Dans une déclaration écrite envoyée vers 15 h 20, le directeur général de l'agence de transport en commun a confirmé qu'il manquait effectivement, lundi matin, 2 trains à sa flotte, qui en compte normalement 13.

Des gens sur le quai d’embarquement.

Aux heures de pointe, les trains de la ligne de la Confédération sont souvent remplis au maximum de leur capacité (archives).

Photo : Radio-Canada / Jérémie Bergeron

M. Manconi a ajouté que le Rideau Maintenance Group — l'entité responsable de l'entretien du train léger — l'avait avisé qu'il y aurait seulement 10 trains sur la ligne de la Confédération en après-midi et en soirée lundi.

Les usagers doivent s'attendre à des délais d'environ une minute de plus qu'à l'habitude et à voir 20 % plus de passagers sur les plateformes et à bord des trains.

John Manconi, directeur général d'OC Transpo

C'est la première fois qu'OC Transpo attribue les retards à un manque de trains. L'un d'eux a été envoyé au garage pour des réparations, jeudi dernier, après le bris du câble électrique suspendu à la station St-Laurent.

Les problèmes s'enchaînent

Les nombreux problèmes connus par la ligne de la Confédération depuis sa mise en service irritent bon nombre d'usagers du transport en commun. C'est le cas d'Émilie Ayotte.

Ce matin, ça disait qu'il était bloqué. Finalement, il est arrivé à temps. Mais quelques jours avant, il était totalement bloqué. On dirait que ça arrive souvent, alors je ne m'y fie plus, a témoigné l'étudiante.

Le lundi matin, OC Transpo a fait savoir sur Twitter qu'un problème mécanique était survenu sur un train pendant l'heure de pointe, ce qui a causé des retards, des encombrements et la fermeture d'un quai à la station Tunney's Pasture.

Il s'agit du sixième problème sur la ligne de la Confédération au cours des cinq derniers jours dont OC Transpo a fait l'annonce — et le neuvième ce mois-ci, selon une liste compilée par CBC.

Au départ, OC Transpo prévoyait faire circuler 15 trains doubles pendant les heures de pointe du matin et de l'après-midi, deux d'entre eux étant gardés en réserve. Ce nombre a finalement été réduit à 13.

Avec les informations de CBC et de Gilles Taillon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Transport en commun