•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’organisation du festival Waskimo annule l’événement prévu le mois prochain

Des enfants jouent dehors dans le parc Waskana avec un voilier à glace.

Chaque année, le festival Waskimo prévoit des activités extérieures.

Photo : CBC

Radio-Canada

Le festival Waskimo de Regina, prévu au mois de février, n’aura finalement pas lieu en raison de « préoccupations environnementales », confirme le conseil d’administration de l’événement.

L’organisation indique dans un communiqué que la Commission de la capitale provinciale ne permet pas que des activités se tiennent sur une portion du lac Wascana devant le Centre Conexus, un endroit clé pour le festival.

L’emplacement de cette surface de glace n’est plus durable écologiquement dans une perspective à long terme. [...] La dégradation du littoral causée par l’emplacement de la surface de la glace a eu un impact direct sur l’habitat, la nourriture et la protection de la faune aquatique, déclare un porte-parole de la Commission de la capitale provinciale, Jonathan Tremblay.

Ainsi, aucune activité ou compétition de patinage ne peut avoir lieu sur le lac.

Sans ces activités, l’image du festival Waskimo n’est pas la même. [...] Dans ces circonstances, nous pensons qu’il est préférable de concentrer nos énergies sur les options qui s’offrent à nous pour trouver une solution en vue de l’année prochaine, indique le président du festival Waskimo, Jeremy Parnes.

Ce dernier explique également qu’il devenait difficile, dans de telles circonstances, d’amasser suffisamment de fonds en provenance des partenaires communautaires, qui étaient plus frileux à l’idée de s’impliquer si les activités extérieures sur le lac n’étaient pas présentées.

L’organisation compte toutefois ramener le festival Waskimo en 2021.

Nous sommes tristes de voir l’événement être annulé par les organisateurs, mais nous sommes impatients de travailler avec eux sur une solution écologiquement durable dans les années à venir, conclut Jonathan Tremblay.

Avec les informations d’Emmanuelle Poisson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Sports et loisirs