•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'athlète sherbrookois Jules Burnotte parmi les 60 premiers

Le biathlète Jules Burnotte en action.

Le biathlète Jules Burnotte a pris la 47e place lors de la poursuite de 12,5 kilomètres à la Coupe du monde de biathlon, en Allemagne.

Photo : Facebook / Jules Burnotte

Radio-Canada

Le Sherbrookois Jules Burnotte a pris la 47e place ce week-end, lors de la poursuite de 12,5 kilomètres à la Coupe du monde de biathlon, en Allemagne.

Parti de Sherbrooke depuis la mi-octobre, l’athlète de 23 ans enchaîne les courses sur le circuit de la Coupe du monde.

Jules Burnotte se réjouit d'avoir atteint enfin son objectif de se hisser au rang des 60 meilleurs de sa discipline.

Mon attente de cette année, c’était d’être toujours dans le "top 60", parce que ça représente une qualification pour une course de type poursuite. Je n’avais pas réussi à le faire. Cela a été en deçà de mes attentes depuis le début de la saison. Là, je suis content. Je l’ai fait et ça me donne confiance, a-t-il confié.

Et plus la saison avance, plus il prend conscience de ce qu'il doit améliorer pour devancer ses adversaires.

À raison de deux à trois courses par semaine, les compétitions se transforment, du même coup, en séance d’entraînement.

Je me rends compte de plus en plus de ce qui me manque pour atteindre un niveau plus élevé. Je commence à plus comprendre sur quoi je dois travailler. La technique en fin de course, le "focus" au tir, le rythme de la compétition. Ce sont plein de petites choses que tu dois vivre pour pouvoir les améliorer, explique-t-il.

Jules en est à sa deuxième saison sur le circuit de la coupe du monde. Le biathlète prépare maintenant sa participation à la Coupe du monde de Pokljuka, en Slovénie, qui commence jeudi.

L’athlète doit revenir à Sherbrooke à la fin de mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Biathlon