•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Edmonton, il faudra scanner sa pièce d'identité pour entrer dans plusieurs magasins d’alcool

La photo montre en gros plan des bouteilles de vin alignées sur une étagère.

Les vols d'alcool ont augmenté de 200% à Edmonton entre 2018 et 2019.

Photo : Radio-Canada / CBC

Tiphanie Roquette
Axel Tardieu

Le groupe Alcanna lance un projet pilote de scanner dans trois de ses magasins d’alcool d’Edmonton dans l’espoir de diminuer les vols, soit une première en Alberta.

Comme dans de nombreux bars et discothèques au pays, les clients de Ace Liquor dans le nord-est de la ville devront scanner leur pièce d’identité pour déverrouiller les portes du commerce.

Kelsey Bailey y travaille depuis plus d'un an. Des vols, elle en voit tous les jours : Ils rentrent avec de grands sacs qu'ils remplissent, ils prennent autant de bouteilles que possible dans leurs bras avant de partir. Ils savent que l'on a pas le droit d'intervenir physiquement.

Employée d'un magasin d'alcool Ace Liquor à Edmonton, Kelsey Baley, se tient debout près de la caisse.

Employée d'un magasin, Kelsey Baley avoue qu'il est parfois « stressant » de faire face à ces vols à répétition.

Photo : Radio-Canada / Richad Marion

James Burns, président du groupe Alcanna, propriétaire de plus de 250 magasins en Alberta, en Colombie-Britannique et en Alaska, espère trouver une solution pour diminuer la recrudescence des vols dans ses magasins. On espère que cette solution va fonctionner... on est prêt à tout essayer, avoue-t-il. Rien qu'une baisse de la hausse des vols serait une réussite, selon lui.

La technologie provient de la compagnie PatronScan.

Ce n’est pas du simple vol à l’étalage. Ce sont des braquages avec violence. Nous avons travaillé en collaboration avec la police d’Edmonton et PatronScan pour lutter contre ce problème croissant et nous avons décidé de tester la même technologie que celle des bars et boîtes de nuit, a indiqué le vice-président à la prévention des vols à Alcanna, Joe Cook.

Un permis de conduire est scanné par un dispositif à l'entrée d'un magasin Ace Liquor à Edmonton.

Présent à l'entrée du magasin, ce dispositif analyse le code-barres au verso d'un permis de conduite pour déverouiller la porte.

Photo : Radio-Canada / Richard Marion

Les données personnelles des clients seront stockées pendant 90 jours sur les serveurs de PatronScan. Seule la police peut y avoir accès dans le cadre d'une enquête.

Vols en hausse

La police d’Edmonton a répondu à environ 9600 appels pour vols d’alcool en 2019, soit une augmentation de 200 % par rapport à l’année précédente.

C’est pourquoi nous sommes extrêmement contents qu’Alcanna prenne des mesures proactives pour accroître la sécurité des employés et du public en général, a affirmé l’agent Robin Wilson de la police d’Edmonton.

Le gouvernement albertain prend le problème très au sérieux. Nous avons demandé à Brad Rutherford (député provincial de Leduc-Beaumont) de prendre la direction d'un groupe de travail pour étudier les solutions au problème des vols d'alcool, a déclaré ce lundi le ministre albertain de la Justice, Doug Schweitzer.

Si une réduction des vols est observée, ce système pourrait bien être généralisé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Crimes et délits