•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'intelligence artificielle doit être réglementée, selon le grand patron de Google

Le PDG de Google et d'Alphabet Sundar Pichai parle sur une scène devant le logo de Google.

Le PDG d'Alphabet et de Google, Sundar Pichai, veut réglementer l'intelligence artificielle de manière « proportionnée, en équilibrant les préjudices potentiels et les chances au niveau social ».

Photo : afp via getty images / LLUIS GENE

Radio-Canada

Le PDG de Google et de sa maison mère, Alphabet, Sundar Pichai, lance un appel en faveur de la réglementation du monde de l’intelligence artificielle (IA) en soulignant certains de ses dangers, mais dit prôner une approche équilibrée pour l’encadrement de cette technologie.

La question n’est pas de savoir s’il faut réglementer, mais comment le faire, a-t-il déclaré dans un discours prononcé lors d’un événement organisé par le groupe de réflexion européen Bruegel, en Belgique. Une réglementation judicieuse doit adopter une approche proportionnée, en équilibrant les préjudices potentiels et les chances au niveau social.

Sundar Pichai a également signé une lettre ouverte dans le quotidien britannique The Financial Times, lundi matin, dans laquelle il soutient que c’est le devoir des entreprises technologiques de s’assurer que leurs innovations servent le bien de l’humanité.

Ces déclarations surviennent alors que la Commission européenne doit faire des propositions pour développer une approche réglementaire sur l’IA dans l’Union européenne le 19 février. Elle songe d’ailleurs à bannir la reconnaissance faciale de l’espace public pour une période de 5 ans.

Les États-Unis devraient également adopter des lois concernant l’IA dans un avenir rapproché. La Maison-Blanche prône toutefois une réglementation moins stricte dans le but d’encourager l’innovation.

Le Canada n’a pas encore mis en place un régime réglementaire pour l’IA.

Avec les informations de The Financial Times, Agence France-Presse, The Verge, et TechCrunch

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Intelligence artificielle

Techno